Green Solutions Awards : participez avant le 15 mars 2021

Les Green Solutions Awards sont un concours de solutions durables pour le bâtiment et la ville. Organisés par le réseau Construction21, ils se jouent en France et dans chaque pays. Puis, une finale internationale départage les champions de chaque plateforme.

Il récompense les bâtiments, mais aussi les quartiers et les infrastructures innovantes, avec en particulier deux catégories relatives à l’énergie : « énergie-climats tempérés » et « énergie-climats chauds ».

Découvrez toutes les informations nécessaires pour concourir mais aussi des vidéos sur les lauréats précédents sur le site : https://www.greensolutionsawards.org/

Les Ateliers du réseau Cicle – Biogaz

Les Ateliers du réseau Cicle.

Le prochain atelier du réseau Cicle sera sur le biogaz en partenariat avec la Marie de Lille, l’ONG le Partenariat et Lille Métropole. L’atelier est programmé en décembre dans les locaux de la Fondation de Lille.

Le programme et la date de la manifestation vous seront prochainement communiqués.

ENEA , 2ème appel à projets pour 2017

logo-enea-black

Chaque année, ENEA lance 2 appels à projets : le 1er en janvier, le 2nd en juin. A l’issue de chacun, ENEA sélectionne 3 porteurs de projets qui bénéficieront du programme ENEA Access.

Pour postuler à l’appel à projets ENEA Access 2017 #2, remplir le formulaire de candidature téléchargeable sur le site d’ENEA.

Date limite : 31/07/2017

Critères d’éligibilité

  • Les projets doivent contribuer à la réduction de la pauvreté et/ou à la réduction des impacts du changement climatique grâce à leur contribution à un meilleur accès à l’énergie.
  • Les projets doivent être développés dans au moins un des pays d’Afrique. Il n’y a pas de restriction con-cernant le pays d’origine du porteur de projet candidat.
  • Le porteur de projet doit être représenté par une entité juridiquement enregistrée.
  • La nécessité financière de faire appel à du conseil pro-bono doit être établie de manière évidente.

Critères de sélection

L’appel à projets d’ENEA Access est un programme très sélectif. Un jury interne à ENEA a été désigné pour assurer que les services de conseil pro-bono soient décernés aux meilleurs projets ayant le plus fort potentiel d’impact local sur l’accès à l’énergie.

Les critères de sélection de ce jury sont les suivants :

  • Niveau de l’impact local du projet en termes d’accès à l’énergie et de services énergétiques
  • Durabilité environnementale, sociale et économique
  • Capacité de déploiement et réplicabilité
  • Transparence des porteurs de projet et de leur volonté de partager des informations utiles au sein de la communauté de l’accès à l’énergie
  • Utilisation de technologies et/ou de business models innovants
  • Impact des services de conseil pro-bono d’ENEA sur le succès du projet

 

Enjeux du stockage de l’énergie pour un haut niveau de fiabilité des systèmes solaires en milieux désertiques

Ce papier de 8 p. compare trois types de technologies de batteries : plomb, lithium et nickel. Pour chaque  catégorie, il présente les principales caractéristiques techniques et économiques. Il analyse également les principales considérations à prendre en compte pour le choix d’une batterie dans le solaire et des résultats de tests conduits par Sunna Design et le CEA-INES.

Papier non daté

Stage « Construire son cuiseur solaire » à Nantes

BISS_stage_CACpm

L’ONG Bolivia Inti Sud Soleil propose un stage de 2 jours pour fabriquer son propre cuiseur solaire. Les 24 et 25 juin 2017 au Solilab – 8 rue Saint Domingue à Nantes.

Vous fabriquerez votre cuiseur de A à Z. Deux journées pour découvrir le fonctionnement des cuiseurs écologiques,  comprendre comment les intégrer dans votre quotidien et apprendre à les utiliser.

Sont fournis : les matériaux, un thermomètre inox,de nombreux conseils d’utilisation, un livre de recettes détaillées et illustrées (format numérique). Au terme de ces deux journées, vous repartez avec votre cuiseur solaire, prêt à être utilisé.

De votre côté, vous fournissez
– De la bonne humeur, de l’esprit d’entraide
– Des plats conviviaux à partager pour le repas du midi
– Une plaque en métal mat (40×40) qui sert pour la cuisson
– De l’outillage de base, sans rien acheter «exprès»
Les plus : la construction intégrale de votre cuiseur vous permet d’approfondir les principes fondamentaux de la cuisson solaire et le rôle de chaque matériau utilisé.

Tarif : 150 euros (+ adhésion)

Plus d’informations et  s’inscrire : contacter BISS au 02 51 86 04 04 ou par mail à soleil@boliviainti.org

Et pour en savoir plus sur Bolivia Inti Sud soleil : http://www.boliviainti-sudsoleil.org/

Mauritanie : les vertus d’un mal. Un film d’Arte sur le charbon issu du typha

charbon_typha-1-300x300

Une simple plante sauvage : le Typha. Issue de la famille des roseaux, elle prolifère le long des rives du fleuve Sénégal.

Dans les années 80, la mise en service du barrage du Diama a bouleversé l’écosystème du delta. Certaines espèces animales et végétales ont totalement disparu. La présence du Typha bloque aujourd’hui les canaux d’irrigation, empêche une bonne circulation de l’eau du fleuve, ce qui favorise le développement des moustiques et des maladies.

La chaîne de télévision franco-allemande Arte a diffusé le 4 juin 2016 un reportage réalisé en Mauritanie sur le projet Typha, qui vise à lutter contre la déforestation et l’invasion du fleuve Sénégal par le typha, une plante de la famille des roseaux.

Le Gret, l’Iset de Rosso et le Parc national du Diawling expérimentent l’idée innovante de transformer le typha en énergie verte : un charbon écologique, alternative au charbon de bois dans un pays où il est encore majoritairement utilisé. Le documentaire présente l’évolution du projet, depuis l’apparition de la plante invasive et ses conséquences, jusqu’à la semi-industrialisation du processus de production du charbon et ses perspectives.

Film de 24′ produit par la chaine de TV Arte. De Feurat Alani, James de Caupenne, Jacques Santiago Avalos – ARTE GEIE – In Sight Films – Emirats Arabes Unis 2016

Le digital : la solution au défi de l’accès à l’énergie dans les pays en développement ?

logo-Resources

Dans le domaine de l’énergie, partout dans le monde, les innovations numériques foisonnent. Ces innovations pourraient permettre d’accélérer le processus d’électrification des pays en développement, qui souffrent d’un déficit majeur d’accès à l’énergie.

Quelles sont les conditions pour réussir ce saut technologique dans les pays en développement? Comment le numérique peut-il optimiser les systèmes d’alimentation existants (efficacité énergétique, économies, qualité de service…) et servir de levier pour le déploiement des énergies renouvelables ? Quelles stratégies d’alliance entre les grands acteurs de l’énergie expérimentés et les start up innovantes ? Quels nouveaux modèles économiques émergent ? Comment l’innovation observée dans ces territoires pourra-t-elle bénéficier aux pays développés ?

Le 30 Mai, de 8h30 à 10h, le think tank (Re)sources organise, dans le cadre de ses Matinales au Collège des Bernardins à Paris, un débat sur ces questions avec :

Stéphan-Eloïse Gras, co-fondatrice et CEO d’Africa 4 Tech, une plateforme internationale dédiée aux innovations digitales en Afrique. Anciennement coordinatrice de la coopération numérique et prospective à l’Institut Français du Ministère des Affaires Etrangères, elle a développé de 2011 à 2014 «Digital Africa», un cycle de conférences pour les industries numériques en Afrique Subsaharienne. Chercheuse en postdoctorat à la Chaire Humanisme Numérique (Humanum) de Sorbonne-Universités à Paris, elle est également fondatrice et CEO de L’Oreille, un laboratoire mondial d’open innovation qui soutient les start-ups, les grandes entreprises et les institutions  dans la réalisation de projets internationaux d’innovation numérique et de R&D.

Karim El Alami, co-fondateur et CEO de e-Lum, une entreprise de logiciels de service, la première plateforme d’intelligence artificielle de gestion de micro-réseaux électriques locaux pour les acteurs industriels & commerciaux.Diplômé de l’Ecole Polytechnique et de UC Berkeley en Californie, Karim El Alami a, au cours de son année à Berkeley, travaillé en partenariat avec un laboratoire de recherche eCal sur l’optimisation des systèmes énergétiques en Californie. L’expérience acquise en Californie et le témoignage d’industriels au Maroc lui a donné l’envie de développer des solutions de gestion intelligente en énergie pour les pays émergents.

Gilles Vermot-Desroches, directeur du développement durable de Schneider Electric. Après une première expérience comme dirigeant d’ONG puis au sein d’un cabinet ministériel, Gilles Vermot Desroches rejoint Schneider Electric en 1998 pour créer et développer la Fondation Schneider Electric, sous l’égide de la Fondation de France et prend ensuite la responsabilité de la direction du développement durable. Cette nouvelle direction comprend, en plus de la Fondation, l’impulsion et le déploiement des politiques de responsabilité environnementale, éthique et sociétale de Schneider Electric. Il est également en charge de l’entité « accès à l’électricité ».

Modérateur

Laurent Morel, directeur dans les activités conseil de PwC. Il intervient auprès de clients du secteur de l’énergie et des utilities en France et en Afrique Francophone sur des problématiques de transformation et de régulation. Il est ingénieur civil des mines et expert-comptable.

En partenariat avec le projet Lab Laboo de Convergences

Pour vous inscrire, cliquez ici.

PROGRES-lait : l’énergie solaire pour conserver le lait

baiere

PROGRES-lait est un projet lancé en 2014 en Mauritanie et au Sénégal par les ONG ECODEV et ENDA. Il vise à une meilleure valorisation du lait par le renforcement des capacités des éleveurs et l’amélioration de la conservation du lait.

Il prévoit l’installation d’une centaine de mini-plateformes solaires pour refroidir le lait de 2000 producteurs et de 20 laiteries solaires capables de pasteuriser ce lait et de le livrer aux entreprises de transformation de la région.

Pour avoir des informations plus précises sur les résultats de ce projet qui nous semble intéressant, il faut se rapprocher des ONG ENDA et ECODEV.

Plus d’informations sur le site du projet  et le site d’ECODEV  et des photos sur la page Facebook du projet.

Prix Convergences 2017 : l’énergie est un des 3 thèmes retenus cette année

Visuel-Zero_EN

Chaque année depuis 2011, les Prix Convergences récompensent les projets de partenaires solidaires, publics et privés, engagés pour un avenir équitable et durable et un monde « Zéro exclusion, Zéro carbone, Zéro pauvreté ». Les Prix Convergences sont ouverts aux projets qui sont portés par une entité solidaire en partenariat avec une entité publique et/ou une entité privée. Ces projets doivent démontrer un fort impact social et/ou environnemental et avoir un caractère innovant et réplicable.

En 2017, une dimension thématique est introduite dans la sélection. Les projets doivent porter sur un des thèmes choisis pour l’année :

  • Consommation et production responsable
  • Eau et assainissement
  • Énergie propre et abordable

avec 3 catégories : prix France, prix International, prix « jeunes pousses »

Déposez votre candidature du 15 février au 15 mars. Votre candidature est à compléter et renvoyer (au format word ou PDF) à l’adresse email awards@convergences.org avant le 15 mars 2017 à minuit. Pour tout renseignement, écrivez-nous à l’adresse e-mail : awards@convergences.org ou contactez-nous au 01-42-65-78-85.