Archives de la catégorie : Focus

Rapport 2021 de suivi de l’ODD 7 publié par l’IRENA en coopération avec l’AIE, la Division Statistique des Nations Unies, la Banque Mondiale et l’OMS.

Le rapport alerte sur la trajectoire actuelle qui ne permettra pas en l’état d’atteindre l’ODD 7 en 2030, avec, entre autres, un creusement des inégalités entre l’Afrique subsaharienne et le reste du monde : « L’accès universel à l’énergie durable restera hors de portée tant que les inégalités n’auront pas été aplanies, indique le rapport Tracking SDG7. Des solutions durables doivent être proposées aux pays africains en retard en matière d’accès à l’énergie ».

Le  rapport préconise une forte mobilisation internationale des financements, en particulier publics, pour l’accès à l’énergie en privilégiant les énergies renouvelables et en visant les pays et populations les plus vulnérables. 

La pandémie de COVID-19 est indiquée comme ayant eu plusieurs effets : appauvrissement de la population dans plusieurs régions du monde risquant ainsi de remettre en cause les gains d’accès récents, couplé à une plus grande frilosité des investisseurs. De plus, durant cette pandémie, a été souligné l’importance de l’accès à l’électricité pour la santé mondiale et a démontré la résilience des énergies renouvelables, en particulier  solaire.

Graphique ES.1 : Indicateurs primaires des progrès mondiaux vers les cibles de l’ODD 7

L’infographie résumé :

En se centrant sur l’électricité :

  • Selon le rapport, 759 millions de personnes étaient sans accès à l’électricité en 2019 (contre 789 millions en 2018). Un chiffrage légèrement différent de celui publié par l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) (770 millions pour 2019), en raison e méthodologies différentes employées : la Banque mondiale utilise des sondages réalisés auprès de la population tandis que l’AIE utilise des données issues surtout des entreprises (compagnies nationales d’électricité).
  • Le taux d’accès à l’électricité est à son niveau le plus élevé : 90 % de la population mondiale a accès à l’électricité en 2019 (contre 83 % en 2010, soit plus de 1 milliard de personnes ayant gagné accès à électricité durant les dix dernières années). Cependant au rythme actuel l’objectif d’universalisation de l’accès à l’électricité d’ici à 2030 ne sera vraisemblablement pas atteint, privant ainsi environ 660 millions de personnes d’électricité. Pour atteindre cet objectif il semblerait que le taux d’accès en Afrique Subsaharienne triple entre 2020 et 2030, avec 85 millions de nouvelles personnes ayant accès à l’électricité par an. Le manque d’accès à l’électricité y est particulièrement prononcé : en effet 54 % de la population n’y a toujours pas accès. Dans les pays avec les taux les plus faibles d’accès on retrouve, entre autres, le Burkina Faso en 4eme position avec 80 % de sa population sans accès en 2019 et Madagascar en 6ème position (environ 75%).
  • En Afrique Subsaharienne, la pandémie de COVID-19 risquerait même d’impacter les progrès avec 30 millions de personnes estimées qui auraient perdu accès aux services d’électricité de base en 2020 pour des raisons financières.
  • L’écart entre le taux d’accès à l’électricité dans les zones rurales et les zones urbaines reste prégnant. Bien que le taux d’accès a progressé rapidement dans les zones rurales, 84 % de la population n’ayant pas accès à électricité résiderait en zone rurale en 2019 (85 % en 2018).
  • L’électrification au moyen de solutions renouvelables décentralisées (systèmes solaires domestiques (SHS) ou mini réseaux) a connu un essor signifiant : en 2019, 105 millions de personnes y avaient accès, par rapport à 85 millions en 2016 (GOGLA 2020), dont 49 % en Afrique Subsaharienne. Le nombre de personnes raccordées à des mini réseaux a plus que doublé entre 2010 et 2019, passant de 5 millions à 11 millions d’individus. Ces solutions sont confirmées par le rapport comme la solution la moins coûteuse pour couvrir les besoins de la moitié des personnes sans accès à l’électricité d’ici 2030. 

Graphique 1.15 : Part des personnes connectées dans le monde à des solutions solaires hors réseau en 2016 et en 2019

  • La place des énergies renouvelables (EnR) continue de grossir dans le mix énergétique mondial, avec 260 GW installés en 2020, dépassant la croissance de 2019 de 50 % malgré la pandémie de Covid-19 (IRENA 2021). En 2018, pour la première fois, une majorité de ces capacités EnR a été installée dans les pays en développement (IRENA 2019), avec une croissance du solaire de 72 % depuis 2010. L’énergie solaire a maintenant surpassé la biomasse pour devenir la troisième source d’énergie renouvelable dans le monde. 

Focus sur les financements :

  • Le rapport met en lumière le besoin d’un appui financier et politique fort pour espérer atteindre l’ODD 7 en 2030, en consacrant pour la première fois un chapitre entier aux financements publics internationaux en faveur des énergies renouvelables : privé et public confondus. L’investissement devrait ainsi fortement augmenter, passant de 300 milliards de dollars annuels à une fourchette comprise entre 550 et 850 milliards par an d’ici à 2030.
  • Parmi les pays donateurs de financements publics l‘Allemagne est largement en tête avec 2,1 milliards de dollars en 2018. Les flux vers les pays en développement à l’appui des énergies propres et renouvelables ont atteint 14 milliards de dollars en 2018, en recul de 35 % par rapport au montant record de 2017 (avec 21,9 milliards de dollars enregistrés). 20 % seulement de ces ressources étaient destinées aux pays les moins avancés, pays ayant plus de difficultés pour d’atteindre les objectifs de l’ODD 7.
  • Les financements publics sont particulièrement proéminents dans le financement des solutions renouvelables hors réseaux avec 32 % en moyenne sur la période 2013-2018. Cependant la part allouée au financement des projets hors réseaux reste presque négligeable : seulement 1% des investissements est en faveur de l’accès à l’énergie dans les pays peu électrifiés (IRENA et CPI 2020).

Graphique ES.9 : Flux financiers publics internationaux (engagements) vers les pays en développement pour soutenir les énergies propres en 2000-2018 par technologie (aux prix et taux de change de 2018).

Autres chiffres intéressants:

  • 364 millions de personnes vivant dans des états fragiles ou en guerre étaient sans accès à l’électricité en 2019 (5 millions de plus qu’en 2010). Plus de 90 % des réfugiés vivant dans des camps souffrent toujours d’un accès limité à l’électricité (UNHCR 2021).
  • En 2019, les emplois dans le secteur des énergies renouvelables sont montés à 11,5 millions (IRENA 2020c), dont 32 % occupés par des femmes. Des études menées dans plusieurs régions du monde indiquent que les femmes ont 9 à 23 % plus de chances de trouver un emploi que les hommes si elles ont un accès à l’électricité (Rewald 2017).
  • Les chiffres d’accès à l’électricité par pays sont disponibles dans les dernières pages du rapport (à partir de p.185), n’hésitez pas à les consulter.

Retrouvez toutes les informations via le lien suivant :  https://trackingsdg7.esmap.org/downloads

Atelier Cicle sur Mini-réseaux, la vidéo est en ligne !

La vidéo de l’évènement maintenant disponible !

Le réseau Cicle, avec l’appui de la Fondation Energie pour le Monde et d’Experts Solidaires, organisait le 11 Mai 2021, un atelier visant à promouvoir la mise en place de solutions d’électrification rurale dans les pays en développement. Cicle est un réseau de coopération multi-acteurs qui s’engage à faciliter et promouvoir les actions de coopération internationales pour l’accès à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable. C’est le programme du pS-Eau qui traite de l’accès aux services énergétiques !

Lettre d’information du réseau CICLE

Journée Mondiale de l’Environnement, 05 Juin 2021

Le samedi 05 Juin 2021, c’est la journée mondiale de l’environnement. Dans un contexte de changement climatique, de bouleversement des écosystèmes et de surexploitation des ressources naturelles, il est nécessaire d’agir.

Depuis plusieurs années, des actions concrètes sont réalisées par les membres du réseau Cicle et nous souhaitions valoriser dans cette lettre d’information, trois de ces initiatives : Lettre à télécharger à droite => « voir aussi »

Webinaire – IFDD

Séminaire en ligne gratuit en français Jeudi 27 mai 2021     

De 14:00 à 15:30 GMT/TU

Inscription: https://attendee.gotowebinar.com/register/1417882230868475919?source=IISD

L’ouverture à la concurrence du secteur électrique des pays africains est source d’espoir pour accélérer l’accès à l’électricité. Elle requiert toutefois une réglementation adaptée, sur les plans technique, juridique et économique. 
Pourquoi et comment la  »main visible du régulateur » conduit-elle le travail d’encadrement réglementaire dans les secteurs de l’électricité libéralisés ? Comment envisager l’intégration des énergies renouvelables dans le cadre de l’ouverture à la concurrence du secteur de l’électricité ? Comment l’ANARE-Côte d’Ivoire remplit-elle sa mission de protection des intérêts des consommateurs d’électricité ? Ce sont quelques-unes des questions traitées dans ce séminaire. 


Les experts-conférenciers sont :

• M. Flavien TCHAPGA, Secrétaire exécutif de l’Association pour la formation dans la régulation des industries de réseau (AFRIR) et coordinateur du BADGE Régulation de l’énergie, École des mines de Paris.

• M. Sidy DIOP, Directeur Afrique, Deloitte Economic Consulting.

• Mme Aya BONIN KOUADIO, Sous-directrice chargée des consommateurs, Autorité nationale de régulation du secteur de l’électricité de Côte d’Ivoire (ANARE-CI).


Une période de questions et réponses suivra les présentations. Le séminaire sera enregistré et pourra être visualisé ultérieurement.

Atelier Cicle: Les mini-réseaux, une solution pour l’électrification rurale

Le Mardi 11 Mai 2021, de 14h à 16h

Participez à l’atelier du réseau Cicle pour échanger et débattre des bonnes pratiques et problématiques dans les projets de mini-réseaux !

À propos de cet événement

Le réseau Cicle, avec l’appui de la Fondation Energie pour le Monde et d’Experts Solidaires, organise un atelier visant à promouvoir la mise en place de solutions d’électrification rurale dans les pays en développement.

Vous pourrez assister à des retours d’expériences de spécialistes et participer activement aux discussions pour faire avancer et mutualiser nos connaissances en matière de mini-réseaux

Inscrivez-vous vite car les places sont limitées.

Au programme:

Introduction: Retour d’expériences de l’étude REX*, une étude de capitalisation de 16 projets d’électrification rurale par mini-réseaux, réalisée par le bureau d’études MARGE et financée par la Fondem.

Première thématique d’échange: Comment composer avec les différents calendriers de projets et comment les harmoniser (conception, phasage du projet, renforcement des capacités, investissement, suivi évaluation) ?

Seconde thématique d’échange: Quelles bonnes pratiques permettent de favoriser le développement économique et social après un projet d’électrification rurale par mini-réseaux ? Quels sont les facteurs de risque ?

Le réseau CICLE rejoint le pS-Eau

Fin 2019, l’assemblée générale du réseau CICLE a décidé de rejoindre le programme Solidarité-Eau. Après quelques péripéties administratives, ce rapprochement devient effectif. Le rapprochement de nos deux réseaux améliorera notre capacité d’action collective, notre réseau dédié à l’énergie et au climat bénéficiera des moyens et compétences du pS-Eau.

Le programme Solidarité-Eau (pS-Eau) est un réseau multi-acteurs français qui s’engage pour garantir l’accès à l’eau et à l’assainissement pour tous ainsi que pour la gestion durable des ressources en eau (ODD 6) dans les pays en développement. Privilégiant le soutien aux acteurs locaux, il permet les échanges et organise la concertation entre les acteurs de la coopération décentralisée et non gouvernementale depuis plus de 30 ans. Présent en France et à l’étranger (points focaux dans les pays de concentration de l’aide française), il produit de la connaissance, accompagne les initiatives locales et promeut la solidarité pour l’eau et l’assainissement. Ses activités, animées par une équipe aux compétences multiples, visent à augmenter le nombre et la qualité des actions de coopération décentralisée et non gouvernementale pour l’eau et l’assainissement.

Bienvenue sur le site web du Réseau Cicle !

La section Actualités vous présente les actus et les événements de la coopération climat-énergie. Dans la Médiathèque, plus de 500 documents à découvrir grâce à des outils de recherche facile d’utilisation. Les pages thématiques vous permettent de parcourir ces éléments par thème pour explorer les différentes dimensions de la coopération climat-énergie.

N’hésitez pas à vous inscrire pour recevoir les dernières informations et proposer vos propres contributions !