Apprenons la culture climat dans les projets de coopération

culture climat

Les deux sessions de formation ‘Climat et coopération décentralisée’ de Cités Unies France, réalisées en 2016 en collaboration avec l’ARENE Ile-de-France, ont donné lieu à une publication commune.
Celle-ci :
- reprend le fil pédagogique de la formation pour acquérir une culture climat et donne des clés d’entrées vers un certain nombre d’outils techniques et financiers ;
- mets à l’honneur des lauréats de l’appel à projet climat lancé par la Délégation à l’action extérieure des collectivités du Ministère français des affaires étrangères ;
- reprend des « paroles d’acteurs » exprimés lors de la formation et
- inscrit les actions de coopération décentralisée dans l’agenda mondial.

Un document de capitalisation synthétique et plein de ressources.

40 pages, en français

Piles Solidaires 2017

logo_piles-solidairesPiles Solidaires est une opération lancée en France par Screlec.

Les écoles sont invitées à organiser des actions de récupération de piles. Des projets solidaires d’électrification en Afrique mis en oeuvre par Electriciens sans frontières en Côte d’Ivoire, au Togo, au Burkina Faso et à Madagascar seront soutenus en échange de ces piles récupérées.

Screlec est un éco-organisme à but non lucratif agréé par les pouvoirs publics et dont la double mission est de prendre en charge les piles et les petites batteries usagées, et de sensibiliser les citoyens à la collecte sélective de ces déchets.

 

Biogaz, Le Partenariat agit au Sénégal et en Moldavie

Créée en 1981 sous le nom « Partenariat Lille Saint-Louis du Sénégal », l’association Le Partenariat émane au départ d’une volonté de faire vivre le jumelage entre les villes de Lille et Saint-Louis du Sénégal. Depuis cette époque, elle est devenue une ONG autonome et a élargi son action à d’autres territoires, le Maroc, la Guinée et, depuis 2015, la Moldavie. Et dans ce pays d’Europe de l’Est, le Partenariat a été sollicité par l’ambassade de France pour son expertise en biogaz.

En effet, depuis 2011, le Partenariat mène des projets de diffusion de la technologie biogaz au Sénégal. Une installation pilote a d’abord été construite au Centre d’Initiation Horticole de Saint-Louis. Puis plusieurs projets ont suivi  : 5 cuves construites aux abattoirs de Saint-Louis, 4 cuves aux abattoirs de Podor, et 20 cuves sont en construction à Saint-Louis, avec le concours de la ville de Lille et de la Métropole Européenne de Lille. Au niveau des abattoirs, le biogaz est très intéressant parce qu’il fournit de l’énergie tout en assainissant le quartier en éliminant les nombreux déchets organiques de ces activités.

Depuis septembre 2015, le Partenariat intervient donc en Moldavie, où une cuve de méthanisation et d’une unité d’assainissement par phyto-épuration sont en construction.  Ce test à l’échelle d’une famille rurale est complété par une étude de faisabilité pour un programme de promotion de la méthanisation à plus grande échelle.

Et des perspectives sont en cours pour doter les abattoirs de la commune d’El Aounate (Maroc) de cuves de méthanisation.

Participez aux Trophées de l’adaptation au changement climatique en Méditerranée avant le 16 septembre

L’ADEME et ses partenaires méditerranéens ont lancé le 25 mai 2016 les 1ers Trophées de l’adaptation au changement climatique en Méditerranée. Ce concours a pour but de faire émerger des solutions concrètes d’adaptation aux impacts du changement climatique.

Lancés à l’occasion de la conférence sur la transition énergétique en Méditerranée, les trophées s’adressent aux acteurs publics, en particulier les collectivités territoriales et les universités, et aux ONG associées à des acteurs publics locaux pour la mise en œuvre d’actions d’adaptation dans l’aire bioclimatique méditerranéenne.

Les projets présentés doivent porter sur une des thématiques suivantes :

  • aménagements, infrastructures et bâtiments ;
  • écosystèmes et ressources naturelles ;
  • méthodes de conception et de mise en œuvre de politiques publiques.

Les trois lauréats seront invités à participer à la COP22 du 7 au 18 novembre 2016 à Marrakech, et leurs actions seront valorisées dans une publication dédiée et lors de colloques internationaux.

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 16 septembre 2016.

Retrouvez les modalités d’inscription sur le site de l’ADEME

Les partenaires de l’ADEME pour les trophées sont l’Association méditerranéenne des agences nationales pour l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables ( MEDENER), l’Union pour la méditerranée (UpM), la Commission méditerranée de cités et gouvernements locaux unis (CGLU Med), le Plan bleu ainsi que le Réseau d’experts méditerranéens du changement climatique (MedECC).

Formation « Climat et coopération décentralisée : des outils pour diagnostiquer, mobiliser, financer »

Dans le cadre de son offre de formation, Cités Unies France propose un 2nd module « climat et coopération décentralisée ». Cette formation, organisée avec l’ARENE Ile-de-France, se déroulera à Paris, dans les locaux de Cités-Unies France, les 6 et 7 septembre 2016.

Destiné à acquérir des outils pour vos coopérations décentralisées, ce module vient approfondir les connaissances acquises en juin dernier, pour proposer des outils de diagnostic, de sensibilisation et de financement, au service des projets et démarches « climats », avec et pour vos territoires partenaires.

Cette formation est ouverte aux agents et élus des collectivités, en charge des relations internationales, mais aussi ceux et celles en charge du développement durable, de l’agenda 21,…

Bulletin d’inscription, tarifs, programmes (des 1er et 2nd modules) disponibles sur le site de Cités Unies France.

Coopération Albi-Abomey : le plan triennal 2016-2018

Il y a plus de 10 ans, le 4 juin 2005, Albi a débuté une coopération décentralisée avec Abomey (Bénin). Ces deux villes s’étaient rapprochées du fait d’un point commun original et de valeur : un patrimoine historique exceptionnel inscrit au patrimoine mondial avec la Cité épiscopale d’Albi d’une part et les palais royaux d’Abomey d’autre part.

France Gerbal-Medalle, conseillère municipale d’Albi déléguée à la coopération décentralisée, s’est rendu à Abomey il y a quelques mois pour s’entretenir avec le nouveau maire, Blaise Ahanhanzo Glélé, resserrer les liens entre les deux villes, faire le bilan des actions antérieures  et mettre au point le 4ème plan triennal d’action de coopération Albi-Abomey.

Sur la période 2016-2018, les actions pour la mise en valeur du patrimoine touristique, l’éclairage public et l’accès à l’eau potable seront poursuivies.

Dans le domaine de l’éclairage public, la plupart des actions seront dorénavant couplées avec l’accès à l’eau potable, avec la mise en place d’îlots photovoltaïques pour le pompage de l’eau. Par le passé, 16 îlots photovoltaïques ont déjà été mis en place dans des centres de santé et l’axe d’entrée de la ville a été complètement éclairé, soit 6 km de route et 50 points lumineux.

Diagnostic énergétique et bilan des émissions de gaz à effet de serre de Dakar

« Note de synthèse : Réalisation d’un diagnostic énergétique et bilan des émissions de gaz à effet de serre du Plan Climat Territorial Intégré de Dakar »

L’ ARENE a accompagné les Conseils régionaux d’Île-de-France et de Dakar dans la formulation du Plan climat territorial intégré (PCTI) de la Région de Dakar.

Ce diagnostic a été réalisé par le cabinet ESPERE-Sénégal dans le cadre du PCTI et a contribué à appuyer la Région de Dakar dans la définition de ses orientations stratégiques intégrant les enjeux liés aux variations climatiques, et à établir un plan d’actions visant le développement durable du territoire.

L’année de référence est l’année 2008, année choisie de manière concertée avec les experts du territoire car elle rassemble un maximum de données récentes.

Date : mai 2013

Auteur : Cabinet ESPERE

Table des matières :

1. Avant-propos
2. Contexte
3. Collecte et traitement des données
4. Bilan des émissions de gaz à effet de serre
5. Bilan énergétique
6. Bilan des polluants atmosphériques
7. Analyse énergétique
8. Etude prospective
9. Préconisations

Plan climat territorial intégré de la Région de Dakar – Bilan 2012 – 2014

Dans le cadre de la coopération décentralisée entre le Conseil régional de Dakar et la Région Île-de-France, l’ARENE Île-de-France s’est vue confier l’assistance à maîtrise d’ouvrage du Plan climat territorial intégré (PCTI) de la Région de Dakar.

Premier Plan climat d’Afrique, l’objectif de ce PCTI était de permettre au Conseil régional de Dakar de fédérer tous les acteurs du territoire – au premier rang desquels les collectivités locales infrarégionales – autour des enjeux climatiques et de placer au coeur de son action la question du développement (développement économique, réduction de la pauvreté). Pour la Région Île-de-France, il devait permettre de réintègrer la dimension internationale dans son propre Plan climat (qui est territorial) et le développement durable dans ses projets de coopération.

Cette publication dresse le bilan des trois années d’accompagnement de cette démarche innovante qui a privilégié la coconstruction et la concertation, en présentant la chronologie du projet et les remarques et principaux enseignements à en tirer.

Pour en savoir plus : vidéo de présentation « Plan Climat de la Région de Dakar, une initiative croisée de deux régions »

Date : 2016

Auteur : Arene

Source : www.areneidf.org/publication-arene/le-plan-climat-territorial-intégré-de-la-région-de-dakar-bilan-2012-2014