Stage « Construire son cuiseur solaire » à Nantes

BISS_stage_CACpm

L’ONG Bolivia Inti Sud Soleil propose un stage de 2 jours pour fabriquer son propre cuiseur solaire. Les 24 et 25 juin 2017 au Solilab – 8 rue Saint Domingue à Nantes.

Vous fabriquerez votre cuiseur de A à Z. Deux journées pour découvrir le fonctionnement des cuiseurs écologiques,  comprendre comment les intégrer dans votre quotidien et apprendre à les utiliser.

Sont fournis : les matériaux, un thermomètre inox,de nombreux conseils d’utilisation, un livre de recettes détaillées et illustrées (format numérique). Au terme de ces deux journées, vous repartez avec votre cuiseur solaire, prêt à être utilisé.

De votre côté, vous fournissez
– De la bonne humeur, de l’esprit d’entraide
– Des plats conviviaux à partager pour le repas du midi
– Une plaque en métal mat (40×40) qui sert pour la cuisson
– De l’outillage de base, sans rien acheter «exprès»
Les plus : la construction intégrale de votre cuiseur vous permet d’approfondir les principes fondamentaux de la cuisson solaire et le rôle de chaque matériau utilisé.

Tarif : 150 euros (+ adhésion)

Plus d’informations et  s’inscrire : contacter BISS au 02 51 86 04 04 ou par mail à soleil@boliviainti.org

Et pour en savoir plus sur Bolivia Inti Sud soleil : http://www.boliviainti-sudsoleil.org/

40 ans d’énergie : le GERES au MuCEM de Marseille

photo mucem
Le 10 mai, l’ONG GERES fêtera ses 40 ans au MuCEM, le fameux musée de Marseille, face à la Méditerranée. Au programme expositions et conférence.

C’est à Marseille qu’a été créée l’association GERES (groupe Energies Renouvelables, Environnement, Solidarités) par des professionnels passionnés qui voulaient mettre les énergies renouvelables au service de tous et alors que le 1er choc pétrolier venait de rappeler que l’énergie était au coeur de notre mode de développement. C’est d’abord entre Provence et Maroc que l’association a développé ses activités, avant de les étendre à l’Asie et à l’Afrique de l’ouest. C’est donc tout naturellement qu’elle a sollicité le MuCEM pour organiser cet évènement.

Mais énergie, climat, environnement, solidarité, sont plus que jamais des préoccupations pour aujourd’hui et pour demain, et tout particulièrement autour de la Méditerranée. C’est pourquoi cet anniversaire sera résolument tourné vers l’avenir avec :

Des expositions :

  • « Les visages de la Solidarité climatique »,
  • « Saison Brune, l’urgence climatique en BD » vue par le dessinateur Philippe Squarzoni,
  • et « Vies d’ordures, de l’économie des déchets » (Programmation du MuCEM)

Une conférence :

  • Un monde durable à portée demain, avec des témoignages du Bénin, du Maroc, d’Afghanistan, d’Inde et des regards croisés d’experts

Entrée gratuite (sauf l’expo MuCEM), sur inscription http://40ans.geres.eu/event/

Programme & accès ici

 

Présidentielles 2017 – Le plaidoyer « Climat et Energie » du réseau Cicle.

Nos propositions pour la France

La France signataire de l’Accord de Paris s’est engagée pour un agenda de développement durable.

L’Accord de Paris qui vient d’être signé marque un tournant important vers un monde plus juste et plus durable. Les objectifs ambitieux fixés par la COP21 doivent à présent se concrétiser sur le terrain : cela passera nécessairement par un développement accru des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et un renforcement des solidarités.

Le réseau Cicle invite les candidats à s’engager :

  1. Maintenir et augmenter les programmes de solidarité, de coopération, d’échange de savoir-faire et de technologie pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris.
  2. Agir pour que  les politiques de la France et de l’union européenne renforcent l’énergie et le climat dans sa politique extérieure et financent des projets de développement.
  3. Imaginer des solutions financières comme le « Crédit impôt recherche » pour créer un élan du secteur privé vers l’énergie, le climat et la coopération vers les pays les plus pauvres.
  4. Respecter les engagements financiers « Climat » pris dans le cadre de l’Accord de Paris : 100 milliards de dollars par an promis d’ici 2020 par les pays développés pour soutenir les pays en développement.
  5. Maintenir une présence forte de la France et de l’union européenne au sein des négociations climatiques internationales.
  6. Analyser les conséquences sur l’énergie et le climat des grandes décisions de politique extérieure de la France et de l’union européenne : le bilan carbone et climatique des décisions de politique extérieure.
  7. Promouvoir les nombreux savoir-faire français publics, privés du secteur de l’énergie dans le cadre d’une diplomatie politique et économique française dynamique.

Réseau Cicle – Présidentielles 2017 – Plaidoyer Climat Energie du réseau Cicle

 shutterstock_482651092  Energie shutterstock_372060700

Climat

Limiter les changements climatiques en adoptant des programmes vertueux (ODD#13)

Energie

Donner accès à une énergie propre d’un coût abordable (ODD#7)

Solidarité

La coopération énergie climat est facteur de stabilité et de développement

Prix Convergences 2017 : l’énergie est un des 3 thèmes retenus cette année

Visuel-Zero_EN

Chaque année depuis 2011, les Prix Convergences récompensent les projets de partenaires solidaires, publics et privés, engagés pour un avenir équitable et durable et un monde « Zéro exclusion, Zéro carbone, Zéro pauvreté ». Les Prix Convergences sont ouverts aux projets qui sont portés par une entité solidaire en partenariat avec une entité publique et/ou une entité privée. Ces projets doivent démontrer un fort impact social et/ou environnemental et avoir un caractère innovant et réplicable.

En 2017, une dimension thématique est introduite dans la sélection. Les projets doivent porter sur un des thèmes choisis pour l’année :

  • Consommation et production responsable
  • Eau et assainissement
  • Énergie propre et abordable

avec 3 catégories : prix France, prix International, prix « jeunes pousses »

Déposez votre candidature du 15 février au 15 mars. Votre candidature est à compléter et renvoyer (au format word ou PDF) à l’adresse email awards@convergences.org avant le 15 mars 2017 à minuit. Pour tout renseignement, écrivez-nous à l’adresse e-mail : awards@convergences.org ou contactez-nous au 01-42-65-78-85.

Potentiel et déterminants de la demande volontaire en crédits carbone en France

Potentiel-et-déterminants-de-la-demande-volontaire-en-crédits-carbone-en-France-9-pdf-image-210x297

Dans le cadre du projet de référentiel de certification national VOCAL, la demande en crédits carbone sur le marché de la compensation carbone volontaire en France a été quantifiée et caractérisée au travers d’un questionnaire en ligne et des entretiens réalisés au 1er semestre 2016 par I4CE.

Sur la base de ce sondage, près de 2 MTéqCO2 ont été achetées en France en 2015 dans le cadre de la compensation carbone volontaire, à un prix moyen de 4,2€/TéqCO2. Ce prix masque une fourchette de prix très large, et de grandes disparités entre acheteurs : avec d’une part, quelques acheteurs de gros volumes, bénéficiant de prix bas et d’autre part, une majorité d’acheteurs de volumes moindre, achetant à des prix plus élevés.

Cette publication met en évidence les caractéristiques des financements de projets dans le cadre de la compensation carbone ou de démarches assimilées.

Biogaz, Le Partenariat agit au Sénégal et en Moldavie

Créée en 1981 sous le nom « Partenariat Lille Saint-Louis du Sénégal », l’association Le Partenariat émane au départ d’une volonté de faire vivre le jumelage entre les villes de Lille et Saint-Louis du Sénégal. Depuis cette époque, elle est devenue une ONG autonome et a élargi son action à d’autres territoires, le Maroc, la Guinée et, depuis 2015, la Moldavie. Et dans ce pays d’Europe de l’Est, le Partenariat a été sollicité par l’ambassade de France pour son expertise en biogaz.

En effet, depuis 2011, le Partenariat mène des projets de diffusion de la technologie biogaz au Sénégal. Une installation pilote a d’abord été construite au Centre d’Initiation Horticole de Saint-Louis. Puis plusieurs projets ont suivi  : 5 cuves construites aux abattoirs de Saint-Louis, 4 cuves aux abattoirs de Podor, et 20 cuves sont en construction à Saint-Louis, avec le concours de la ville de Lille et de la Métropole Européenne de Lille. Au niveau des abattoirs, le biogaz est très intéressant parce qu’il fournit de l’énergie tout en assainissant le quartier en éliminant les nombreux déchets organiques de ces activités.

Depuis septembre 2015, le Partenariat intervient donc en Moldavie, où une cuve de méthanisation et d’une unité d’assainissement par phyto-épuration sont en construction.  Ce test à l’échelle d’une famille rurale est complété par une étude de faisabilité pour un programme de promotion de la méthanisation à plus grande échelle.

Et des perspectives sont en cours pour doter les abattoirs de la commune d’El Aounate (Maroc) de cuves de méthanisation.

Participez aux Trophées de l’adaptation au changement climatique en Méditerranée avant le 16 septembre

L’ADEME et ses partenaires méditerranéens ont lancé le 25 mai 2016 les 1ers Trophées de l’adaptation au changement climatique en Méditerranée. Ce concours a pour but de faire émerger des solutions concrètes d’adaptation aux impacts du changement climatique.

Lancés à l’occasion de la conférence sur la transition énergétique en Méditerranée, les trophées s’adressent aux acteurs publics, en particulier les collectivités territoriales et les universités, et aux ONG associées à des acteurs publics locaux pour la mise en œuvre d’actions d’adaptation dans l’aire bioclimatique méditerranéenne.

Les projets présentés doivent porter sur une des thématiques suivantes :

  • aménagements, infrastructures et bâtiments ;
  • écosystèmes et ressources naturelles ;
  • méthodes de conception et de mise en œuvre de politiques publiques.

Les trois lauréats seront invités à participer à la COP22 du 7 au 18 novembre 2016 à Marrakech, et leurs actions seront valorisées dans une publication dédiée et lors de colloques internationaux.

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 16 septembre 2016.

Retrouvez les modalités d’inscription sur le site de l’ADEME

Les partenaires de l’ADEME pour les trophées sont l’Association méditerranéenne des agences nationales pour l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables ( MEDENER), l’Union pour la méditerranée (UpM), la Commission méditerranée de cités et gouvernements locaux unis (CGLU Med), le Plan bleu ainsi que le Réseau d’experts méditerranéens du changement climatique (MedECC).

Forum EURAFRIC 2012 "Eau & Energie en Afrique"- Lyon 21 au 23 novembre 2012

le Forum EURAFRIC réunit tous les ans à Lyon décideurs politiques, experts, principaux bailleurs de fonds internationaux, entreprises sur des questions relatives à la promotion du partenariat PME/PMI Europe/Afrique.

Organisé par ADEA -Agence de Développement des Entreprises en Afrique- et fruit d’un partenariat avec la Région Rhône- Alpes, le Grand Lyon et la Ville de Lyon, le Forum EURAFRIC réunit tous les ans à Lyon décideurs politiques, experts, principaux bailleurs de fonds internationaux, entreprises sur des questions relatives à la promotion du partenariat PME/PMI Europe/Afrique.

Le Forum réunit pendant 4 jours en Rhône-Alpes -1ère région européenne de l’énergie- experts et principaux bailleurs de fonds internationaux,
décideurs africains, principaux Bailleurs de fonds et entreprises européennes et africaines spécialisées afin de faire le point sur les projets
d’investissements dans les secteurs de l’EAU et de l’ENERGIE en Afrique, 2 secteurs jugés prioritaires en Afrique et répondant aux Objectifs du
Millénaire (OMD) des Nations Unies : REDUIRE DE MOITIE D’ICI 2015 LA PROPORTION D’INDIVIDUS N’AYANT PAS ACCES A L’EAU POTABLE.

L’objectif des Rencontres de Partenariat avec l’Afrique est, d’une part, de PROMOUVOIR LE PARTENARIAT entre l’UE et l’Afrique dans les secteurs de l’Eau et l’Energie, et d’autre part, d’AMELIORER LA COMPETITIVITE des entreprises africaines et de REDUIRE LA PAUVRETE en Afrique.

Le Forum EURAFRIC est organisé par ADEA -Agence de Développement des Entreprises en Afrique- et fruit d’un partenariat avec la Région Rhône- Alpes, le Grand Lyon et la Ville de Lyon.

Pour en savoir plus :

Aline Stella ABEMO

ADEA – Agence de Développement des Entreprises en Afrique
48, rue Quivogne F-69002 Lyon
tel : +33 (0)4 72 73 42 76
fax : +33 (0)4 72 73 43 87

info@eurafric-partners.org

www.adeafrance.org

Jacques Monvois

11ème édition du forum EURAFRIC (8 au 10 novembre 2011)

le Forum EURAFRIC réunit tous les ans, décideurs politiques, experts, principaux bailleurs de fonds internationaux, entreprises européennes et africaines sur des questions relatives à la promotion du partenariat PME/PMI Europe/Afrique.

Cette 11ème édition du Forum sera placée sous le haut patronage de Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement et d’Andris PIEBALGS, Commissaire Européen en charge du Développement avec l’assistance technique du CDE (www.cde.int)
Financements, Transferts de technologies et Partenariat PME/PMI seront les thèmes majeurs de ces 3 journées de rencontres qui réuniront plus de 900 participants de 20 pays d’Europe et d’Afrique.

L’objectif du Forum est promouvoir le partenariat entre l’UE et l’Afrique dans les secteurs de l’Eau et l’Energie et d’améliorer la compétitivité des entreprises africaines et de réduire la pauvreté en Afrique.
L’Edition 2011 réunira à Lyon des représentants de haut niveau (délégations officielles) d’une dizaine de pays d’Afrique. Elle mettra l’accent sur la promotion des EnR en Afrique en particulier l’Energie solaire qui constitue une source d’énergie inépuisable pour l’avenir de l’Afrique

Pour en savoir plus : www.adeafrance.org ou www.eurafric.org

Jacques Monvois

11ème édition du Forum EURAFRIC Eau & Energie en Afrique

ADEA organise du 8 au 10 novembre 2011 au Centre des Congrès de Lyon le 11ème Forum EURAFRIC « Eau & Energie en Afrique ».

En partenariat avec la Région Rhône-Alpes, le Grand Lyon et la Ville de Lyon, le Forum EURAFRIC réunit tous les ans, décideurs politiques, experts, principaux bailleurs de fonds internationaux, entreprises européennes et africaines sur des questions relatives à la promotion du partenariat PME/PMI Europe/Afrique.

Financements, Transferts de technologies et Partenariat PME/PMI seront les thèmes majeurs de ces 3 journées de rencontres qui réuniront plus de 900 participants de 20 pays d’Europe et d’Afrique.

L’objectif du Forum est de promouvoir le partenariat entre l’UE et l’Afrique dans les secteurs de l’Eau et l’Energie et d’améliorer la compétitivité des entreprises africaines et de réduire la pauvreté en Afrique.

L’Edition 2011 réunira à Lyon des représentants de haut niveau (délégations officielles) d’une dizaine de pays d’Afrique.

Elle mettra l’accent sur la promotion des EnR en Afrique en particulier l’Energie solaire qui constitue une source d’énergie inépuisable pour l’avenir de l’Afrique

AU PROGRAMME

Plénière Financements Internationaux – Conférence « Pôles de compétitivité et clusters Eau & Energie en Afrique »

Tables rondes / Ateliers thématiques « Eau-Energie-Energies renouvelables » – Rendez-vous B to B qualifiés – Réunions projets – Espace d’expo-entreprises

Visites de sites industriels -Programme de Renforcement de Capacités

Pour en savoir plus : http://www.eurafric.org/

Jacques Monvois