Archives de la catégorie : Actualité

La Banque européenne d’investissement (BEI) réexamine ses objectifs de financement dans le secteur de l’énergie

L’énergie retrouve une place prioritaire.


La BEI vient de publier le 25 octobre 2006 un document « Examen du secteur de l’énergie par la BEI »

L’énergie va redevenir une activité prioritaire de la Banque. Cette évolution est cohérente avec la politique de l’Union européenne (UE) à l’égard des changements climatiques et du regain de tensions sur les approvisionnements en produits pétroliers.

La BEI concentrera désormais son action sur cinq domaines particuliers : les projets de grande dimension, l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, la R-D dans le secteur de l’énergie et la coopération avec des pays situés à l’extérieur de l’UE dans le domaine de l’énergie.

Dans les pays en développement, la BEI s’efforcera d’accroître l’accès à des sources modernes d’énergie et à favoriser la mise au point de solutions énergétiques durables, en soutenant en particulier l’émergence d’activités économiques générant peu d’émissions de carbone.

> Examen du secteur de l’énergie par la BEI

> Le site de la BEI

René Massé

12ème Conférence des Parties à la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques

Nairobi, Kenya, du 6 au 17 novembre 2006

Jusqu’à 6000 participants sont attendus à cette conférence, la première de ce type à se tenir en Afrique sub-saharienne.

Le lieu de la conférence, un pays hautement vulnérable aux impacts des changements climatiques, contribuera à attirer l’attention sur des questions telles que l’adaptation aux changements climatiques, le financement et le renforcement de capacités nécessaires pour l’adaptation des pays en développement et pour leur participation au MDP.

Les autres grands enjeux sont le transfert de technologie et le futur régime climatique international.

> Site internet de la Conférence des Parties à la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (en)

Poursuite du programme Énergie Intelligente II de la Commission européenne jusqu’en 2013

Une enveloppe d’environ 640 millions d’euros sera allouée au programme.

Les États membres de l’Union Européenne ont décidé le 12 octobre 2006 d’initier un programme de Compétitivité et d’Innovation Européenne pour la période 2007-2013.

Dans ce cadre, une enveloppe d’environ 640 millions d’euros sera allouée au programme Énergie Intelligente II qui poursuit donc ses activités.

Forum global sur l’énergie durable

6ème réunion du GFSE consacrée exclusivement à l’Afrique, 29 novembre au 1er décembre 2006 à Vienne, en Autriche.

En réponse à de nombreuses initiatives en provenance du continent africain et de la communauté de bailleurs de fonds, la 6ème réunion du GFSE sera entièrement consacrée à l’Afrique.

Elle se propose de rassembler les représentants des différentes filières thématiques et régionales avec les experts financiers. Ils tenteront d’identifier les voies et moyens pour supporter les aspirations africaines lors de la prochaine 15ème Session de la Commission du développement durable en mai 2007 à New York.

Centres d’intérêts régionaux

  • Développements récents en Afrique
  • Accent particulier sur la Communauté Économique d’Afrique de l’Ouest
  • Accent particulier sur la Communauté de Développement de l’Afrique Australe
  • Accent particulier sur la Communauté d’Afrique de l’Est (Initiative du Bassin du Nil) et sur la Communauté Économique et Monétaire d’Afrique Centrale

Centres d’intérêts thématiques

  • Le développement de l’hydroélectricité en Afrique
  • La biomasse, et en particulier les biocarburants, en Afrique
  • Les opportunités d’application des Mécanismes de Développement Propre en Afrique

> Preliminary Program and Online-Registration (english)

Forum Rhône-Alpes/Afrique, 6ème édition

Energie-Eau en Afrique – Du 21 au 24 novembre 2006, Lyon (France)

Programme provisoire

Mardi 21 Novembre 2006 PALAIS DES CONGRES Lyon – Cité Internationale

8h30 Accueil Par Anne-Laure Carrier – ADEA 9h00 Ouverture officielle du Forum Interventions des officiels

EXPOSITION ENTREPRISES SUR L’EAU et ENERGIE

CONFERENCE PLENIERE PME/PMI

Financements, stratégies et nouvelles technologies

Interventions des bailleurs de fonds et experts internationaux

DEJEUNER- DEBAT 13h00 Quel Avenir pour la Coopération France/Afrique ?

Selon le dernier rapport des Nations Unies sur l’Eau du 09 mars dernier : « Bien qu’elles soient réparties de manière inégale, les ressources en eau douce sont loin de manquer à l’échelle de notre planète. Pourtant, du fait de la mauvaise gestion, de moyens limités et des changements environnementaux, quasiment un habitant de la planète sur cinq n’a toujours pas accès à l’eau potable et 40% de la population mondiale ne disposent pas d’un service d’assainissement de base ». Débat animé par des responsables politiques français et africains

TABLES RONDES 14h30

Secteur de l’Eau – Thèmes abordés : Financements, Opportunités, transferts de technologies dans le secteur de l’Eau

Secteur de l’Energie Thèmes abordés : Financements, Opportunités, transferts de technologies dans le secteur de l’Energie électrique

CONCLUSION GENERALE ET PERSPECTIVES

18h00 Plaidoyer en faveur du partenariat avec l’Afrique

Gret

72h des énergies renouvelables / Le salon

A Chelles en Seine-et-Marne (France) les 1, 2 et 3 décembre 2006

Pour la deuxième année consécutive, la ville de Chelles organise son salon autour du thème des énergies renouvelables et des économies d’énergies qui démontre la volonté de la ville à communiquer et sensibiliser ses administrés au Développement Durable.

La manifestation des 72 heures des énergies renouvelables est un salon à but non lucratif, destiné à mettre en relation les professionnels et les particuliers soucieux de l’environnement et désireux de réduire leurs impacts écologiques, notamment en matière de consommation énergétique. L’organisation d’un marché présentant des produits issus de l’agriculture biologique et du commerce équitable est également en marge de la manifestation.

Ce salon doit se dérouler les 30 novembre, 1, 2, et 3 décembre 2006 au Centre Culturel de Chelles. Ses orientations et objectifs généraux sont :

  • Proposer à la population chelloise un moment de rencontre sur le thème des Energies Renouvelables, des Economies d’Energies et du Commerce Equitable.
  • Proposer aux scolaires une information visant à les sensibiliser sur le thème des Energies Renouvelables, des Economies d’Energies et du Commerce Equitable.
  • Inscrire de manière durable les Eco responsabilités dans la vie de la ville par une démarche d’information et de sensibilisation progressive.
  • Faire de cette démarche un outil contribuant à renforcer la volonté de la ville à préparer durablement son avenir.

Pour organiser ce salon, la ville de Chelles a mandaté le groupement « SAS – Univers – Nature ». Aussi, je vous demande de bien vouloir accorder aux représentants de ce groupement le meilleur accueil dans le cadre de leurs démarches de partenariat.

> Le site du salon

René Massé

20e Congrès mondial de l’énergie – Rome 2007

Premier appel à des publications et posters.

Du 11 au 15 novembre 2007, Rome va accueillir le 20e Congrès mondial de l’énergie organisé tous les trois ans par le Conseil mondial de l’énergie (World Energy Council).

Le Conseil mondial de l’énergie est aujourd’hui l’organisation multi-énergie la plus importante au monde. C’est une organisation non gouvernementale, accréditée par les Nations Unies, qui dispose de comités membres dans plus de 90 pays. Sa mission est de promouvoir l’approvisionnement et l’utilisation durable de l’énergie au bénéfice de tout le monde.

Ce congrès se tiendra en Italie pour la première fois. Il présentera également une exposition technique.

Pour plus d’informations, rendez vous sur le site du Conseil mondial de l’Énergie à la page : http://www.rome2007.it ou contactez le Secrétariat d’organisation à l’adresse : organisingsecretariat@rome2007.it

Cinquième colloque national éolien

16, 17 et 18 novembre 2006 – Amiens, organisé par l’ADEME et ses partenaires.

Tout ce que le monde de l’éolien français compte d’experts, d’hommes de terrain et d’industriels, va venir à la rencontre des élus, des représentants de l’Etat, des banquiers, des juristes et de membres d’association pour expliquer, convaincre et argumenter autour du développement de l’éolien.

Parmi les thèmes inscrits au programme de cette manifestation :

  • les conséquences de la Loi de programme du 13 juillet 2005 fixant les orientations de la politique énergétique,
  • le dispositif des Zones de développement de l’éolien (ZDE),
  • les nouveaux tarifs d’achat.

Véritable tribune d’expression et temps fort de ce colloque, le forum du jeudi 16 novembre. Il s’agira de débattre des vrais et faux reproches adressés à l’éolien concernant les paysages, le bruit, la santé, l’avifaune, les radars…

En exclusivité, dans le cadre d’une convention d’affaires, 28 industriels de l’éolien ont choisi le colloque d’Amiens pour présenter leur savoir-faire, leurs produits et nouer les contacts professionnels nécessaires au développement de leur activité.

Vous pouvez consulter le programme complet et vous s’inscrire dès à présent sur http://www.ademe.venez.fr

Contacts :

Patrice GROUZARD

Responsable du Pôle Communication EnR de l’ADEME à Sophia Antipolis

Courriel : patrice.grouzard@ademe.fr

Ecologie : chacun peut faire un geste

Il n’y a pas de petit geste si nous sommes 6 milliards à le faire

La ministre française de l’Ecologie et du Développement durable a lancé, le 2 octobre, une campagne de sensibilisation aux enjeux et aux gestes pour sauver la biodiversité et lutter contre le changement climatique.

Destinée au grand public, elle se divisera en spots TV et radio mettant l’accent sur les gestes simples. La campagne sera relayée par un site internet spécialement dédié.

L’évènement marquant le début de la campagne a eu lieu au jardin du Luxembourg, à Paris, dans le cadre de l’exposition « le Jardin de l’Ecologie ». Il y a un volet « réchauffement climatique ». Pour Nelly Olin, cette campagne est « une manière de dire que le changement climatique n’est pas un phénomène lointain qui ne nous concerne pas, mais au contraire un processus qui peut impacter notre environnement : le littoral, les paysages, la végétation ».
L’objectif de la France, dans le cadre du protocole de Kyoto, est celui d’une stabilisation, en 2008-2012, des émissions de gaz à effet de serre au niveau de celles de 1990.

Le Gouvernement a aussi mis en place des mesures fiscales : c’est le cas avec le crédit d’impôt « véhicules propres » valable jusqu’au 31 décembre 2009. Enfin, les appareils électroménagers, les voitures et les logements doivent désormais afficher une « étiquette-énergie » permettant d’afficher l’efficacité énergétique ou le niveau de rejet en CO2.

> En savoir plus sur le site du ministère de l’Ecologie