Les publications de la FERDI

logo-ferdiCréée en 2003 à l’initiative du Cerdi (Université d’Auvergne et CNRS), la Fondation pour les Etudes et Recherches sur le Développement International (FERDI) vise à favoriser la compréhension du développement économique international et des facteurs qui l’influencent.

La Ferdi s’implique dans le débat et la réflexion pour l’action post-COP21 avec ses analyses et ses recommandations pour aller « vers une politique du climat réaliste et efficace ». Parmi ses 11 programmes de recherches, Climat & Développement traite, entre autres, de l’électrification grâce aux énergies renouvelables ou encore de l’allocation des fonds d’adaptation.

La Ferdi édite sur son site internet ses nombreuses publications dont l’accès est gratuit : ouvrages, rapports, notes brèves (réf. B), documents de travail (réf. P,  série « politiques de développement » ou série « indicateurs de développement innovants »). Elle édite également les articles de ses Senior Fellows ou des chercheurs de son équipe.

La FERDI, des recherches pour « une politique du climat réaliste et efficace »

logo-ferdiLe réseau Cicle est fier d’accueillir un nouveau membre, la FERDI.

Créée en 2003 à l’initiative du Cerdi (Université d’Auvergne et CNRS), la Fondation pour les Etudes et Recherches sur le Développement International vise à favoriser la compréhension du développement économique international et des facteurs qui l’influencent.

Elle promeut les travaux français et européens sur les grandes questions de développement, notamment la nature des politiques économiques du Sud et du Nord les mieux à même de contribuer au développement, en augmentant la capacité de choix des individus et l’égalité des chances entre les nations.

La Ferdi s’implique dans le débat et la réflexion pour l’action post-COP21 avec ses analyses et ses recommandations pour aller « vers une politique du climat réaliste et efficace ».

Parmi ses 11 programmes de recherches, Climat & Développement rejoint particulièrement les préoccupations du réseau Cicle, avec un volet sur l’électrification grâce aux énergies renouvelables ou un autre sur l’allocation des fonds d’adaptation.

La Ferdi édite sur son site internet ses nombreuses publications dont l’accès est gratuit : ouvrages, rapports, notes brèves (réf. B), documents de travail (réf. P,  série « politiques de développement » ou série « indicateurs de développement innovants »). Elle édite également les articles de ses Senior Fellows ou des chercheurs de son équipe.

 

MOOC Transitions énergétique et écologique dans les pays du Sud

Lancement du MOOC

  « Transitions énergétique et écologique dans les pays du Sud »

Dans le cadre d’un partenariat avec l’Ecole Normale Supérieure,
l’Agence Française de Développement est heureuse de vous annoncer
le lancement du MOOC « Transitions énergétique et écologique dans les pays du Sud » sur Coursera.

Les cours démarrent le 25 septembre 2017 et les inscriptions sont désormais ouvertes à tous.
Il vous suffit de cliquer sur le lien ci-après :

https://www.coursera.org/learn/transitions-energetiques-pays-du-sud/

Sans titre

11ème Atelier du Réseau Climat & Développement à Abidjan

RC&D_mai2017_CI

Le Réseau Climat & Développement (RC&D) a tenu son 11èmeatelier annuel du 22 au 26 mai 2017 à Abidjan en Côte d’Ivoire.  Le RC&D rassemble près de 80 ONG francophones, principalement africaines, qui travaillent à l’articulation entre changement climatique et développement.

Cette rencontre annuelle a rassemblé près de 50 participants, venant d’Afrique et d’Europe : Allemagne, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun,  Côte d’Ivoire, Djibouti, France, Île Maurice,  Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, République Démocratique du Congo, République du Congo, République centrafricaine, Djibouti, Sénégal, Tchad et Togo.

Cet Atelier portait sur le « renforcement du rôle des acteurs non-étatiques dans la mise en oeuvre de l’Accord de Paris ». Il incluait :

  • des échanges et discussions pour renforcer la compréhension et le partage des connaissances et des grands enjeux liés à l’implication des acteurs non étatiques dans la mise en oeuvre de l’Accord de Paris,  partager des exemples et des bonnes pratiques et pour identifier les enjeux politiques et les priorités pour les associations du RC&D en vue de formuler des recommandations.
  • un forum ouvert aux ONG locales et aux collectivités sur le thème de l’inclusion des acteurs non-étatiques dans les différents processus pour lutter contre le changement climatique et pour le développement durable.
  • une visite sur le terrain auprès des habitants d’Azuretty (Grand Bassam). Cette communauté vit au quotidien les effets des changements climatiques : l’érosion de la côte littorale et l’avancée de la mer ont des conséquences non seulement environnementales, mais aussi économiques et sociales.

Retrouvez toutes les informations  sur cet Atelier sur le site du RC&D, en particulier les présentations des contributions nationales (CDN) de la RDC et du Tchad et du programme national d’adaptation (PNA) du Bénin.

Présidentielles 2017 – Le plaidoyer « Climat et Energie » du réseau Cicle.

Nos propositions pour la France

La France signataire de l’Accord de Paris s’est engagée pour un agenda de développement durable.

L’Accord de Paris qui vient d’être signé marque un tournant important vers un monde plus juste et plus durable. Les objectifs ambitieux fixés par la COP21 doivent à présent se concrétiser sur le terrain : cela passera nécessairement par un développement accru des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et un renforcement des solidarités.

Le réseau Cicle invite les candidats à s’engager :

  1. Maintenir et augmenter les programmes de solidarité, de coopération, d’échange de savoir-faire et de technologie pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris.
  2. Agir pour que  les politiques de la France et de l’union européenne renforcent l’énergie et le climat dans sa politique extérieure et financent des projets de développement.
  3. Imaginer des solutions financières comme le « Crédit impôt recherche » pour créer un élan du secteur privé vers l’énergie, le climat et la coopération vers les pays les plus pauvres.
  4. Respecter les engagements financiers « Climat » pris dans le cadre de l’Accord de Paris : 100 milliards de dollars par an promis d’ici 2020 par les pays développés pour soutenir les pays en développement.
  5. Maintenir une présence forte de la France et de l’union européenne au sein des négociations climatiques internationales.
  6. Analyser les conséquences sur l’énergie et le climat des grandes décisions de politique extérieure de la France et de l’union européenne : le bilan carbone et climatique des décisions de politique extérieure.
  7. Promouvoir les nombreux savoir-faire français publics, privés du secteur de l’énergie dans le cadre d’une diplomatie politique et économique française dynamique.

Réseau Cicle – Présidentielles 2017 – Plaidoyer Climat Energie du réseau Cicle

 shutterstock_482651092  Energie shutterstock_372060700

Climat

Limiter les changements climatiques en adoptant des programmes vertueux (ODD#13)

Energie

Donner accès à une énergie propre d’un coût abordable (ODD#7)

Solidarité

La coopération énergie climat est facteur de stabilité et de développement

Energie et développement – N° spécial de la revue « Mondes en développement »

MED_176_L204

Ce numéro spécial de la revue « Mondes en développement » s’intéresse plus particulièrement à l’accès à l’électricité en Afrique sub-saharienne, et à la nécessité de concilier accès à l’énergie et lutte contre les changements climatiques.

Articles scientifiques de 10-15 pages chacun, en français. Seul le premier est gratuit, les autres sont en accès payant.

A consulter sur cairn.info

 

L’énergie éolienne en Afrique de l’ouest, perspectives de développement du secteur

capverteolienne_5472078Cet article d’un économiste de la Banque Africaine de Développement met en évidence le faible développement de l’énergie éolienne en Afrique sub-saharienne, lié notamment à l’absence de politiques et de cadres juridiques clairs.

Lire cet article en ligne.

Cet article de blog s’inspire d’un article de recherche plus complet paru en janvier 2015 dans la revue Energy Research & Social Science, mais payant ou accessible en bibliothèques de recherches.

 

 

Les mini-réseaux électriques comme exemple d’application des thèses d’Elinor Ostrom sur la gouvernance polycentrique de la tragédie des communs

logo-ferdiCette communication scientifique met l’accent sur les questions de gouvernance à résoudre pour progresser dans l’objectif du développement durable n°7 sur l’accès à l’énergie.

Le point de départ de l’analyse est le constat de problèmes majeurs de gouvernance dans les grands réseaux électriques des pays en retard en matière d’accès à l’électricité. Ces problèmes de gouvernance, qui induisent des couts élevés pour les utilisateurs du réseau, relèvent de l’interprétation d’Elinor Ostrom sur la tragédie des communs.

Les projets de mini-réseaux, dont la faisabilité technico-économique a été renforcée ces dernières années du fait des progrès en matière de production d’électricité à partir de sources renouvelables, constituent une réponse possible réaliste à ces défis, dès lors qu’une gouvernance polycentrique permettrait, comme envisagé par Elinor Ostrom, de résoudre la tragédie des communs.

Quelques retours d’expérience à partir de l’observation de projets récents d’électrification rurale permettent d’identifier les facteurs clés de la réussite de ces projets.

Article de 18 p.

What coalitions of stakeholders to electrify Madagascar?

Cet article analyse les succès et les limites du projet d’énergie hydroélectrique Rhyviere à Madagascar et soulève des questions sur le rôle des parties prenantes dans la construction d’un modèle d’électrification rurale efficace et durable. En faisant la promotion d’un modèle de délégation basée sur des institutions solides capables de jouer leur rôle, cette expérience démontre que les organisations de la société civile ont un rôle à jouer dans la construction de coalitions justes et équilibrées des parties prenantes.

Cet article fait partie d’un numéro spécial de la revue Facts Reports consacré à Electrification décentralisée et Développement.

Bénin – Programme Energie et Eau pour la Vie

Le Ministère de l’énergie, de l’eau et des mines du Bénin organise deux journées de réflexion sur l’accès à l’eau et à l’énergie les 15 et 16 septembre 2016 à Cotonou.

Au programme :

  •  Présentation du Programme Energie et Eau pour la Vie
  • 4 Ateliers :
    • Comment accompagner l’évolution des usages et des mentalités sur l’accès à l’énergie et à l’eau ?
    • Modèle économique pour pérenniser les installations dans les localités
    • Atelier de coordination technique pour une synchronisation des actions menées par chaque acteur
    • Quels mécanismes face aux barrières du secteur privé ?

Pour toutes informations, contacter Charlotte CADORET, coordonnatrice du Programme : ccadoret.pro@gmail.com