Projets de développement accédant aux fonds carbone – Synthèse

Cette étude a été réalisée par une équipe de P3value pour les ONG GERES (Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidarités), ID (Initiative Développement) et AVSF (Agronomes et Vétérinaires sans Frontières). L’objectif était de mettre en évidence les conditions de la mobilisation des marchés carbone pour le financement de projets de développement autour du questionnement suivant : Quels intérêts et limites de ce type de financement pour un projet de développement, et comment s’y insère-t-il ? (…)

Cette étude a été réalisée par une équipe de P3value pour les ONG GERES (Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidarités), ID (Initiative Développement) et AVSF (Agronomes et Vétérinaires sans Frontières).

L’objectif était de mettre en évidence les conditions de la mobilisation des marchés carbone pour le financement de projets de développement autour du questionnement suivant :

  1. Quels intérêts et limites de ce type de financement pour un projet de développement, et comment s’y insère-t-il ?
  2. Quelles conséquences sur la conduite du projet et sur ses retombées auprès des communautés ?
  3. Peut-on définir une ligne de conduite et un positionnement spécifiques pour les ONG sur les marchés carbone ?

Une recherche documentaire et 5 études de cas approfondies (dont 3 projets avec une mission au Mali, au Pérou et au Cambodge) ont ciblé les secteurs « énergie domestique » et « boisement / reboisement ». Un travail d’échanges et de consultation a complété ces travaux.

Les conclusions portent sur les modalités de partage des bénéfices et les retombées économiques locales.

Cette étude a bénéficié du soutien financier du F3E.

Références de la publication)

Auteurs : les ONG AVSF, GERES, ID
Editeur : F3E- 2014- 44 p.

 


 

Contact : mnreboulet13@yahoo.fr

Outcomes Magazine, retour sur 10 ans de finance carbone – La saga des foyers améliorés du GERES au Cambodge

Première ONG française à intégrer la finance carbone au sein d’un projet de développement, le GERES publie le magazine Outcomes (36 pages) qui rend compte de son expérience de diffusion massive de foyers de cuisson améliorés au Cambodge. Avec plus de 3 millions de cuiseurs améliorés commercialisés à la fin de la période d’accréditation (2004-2014), le magazine donne la parole aux acteurs du projet. Notre souhait : que vous puissiez à votre tour vous approprier l’histoire, les techniques et les challenges de cette magnifique aventure humaine.

En savoir plus : http://www.geres.eu/fr/ressources/publications/item/348-outcomes-magazine-retour-sur-10-ans-de-finance-carbone

 


 

Contact : mnreboulet13@yahoo.fr

Energie & Solidarité, le rapport 2013 du GERES est en ligne

En 2013, le GERES, ONG spécialiste des questions énergétiques et de changement climatique, a poursuivi ses actions à travers 71 projets menés dans 14 pays en Europe, en Afrique et en Asie : économies d’électricité à Marseille, hammams durables au Maroc, serres solaires passives en Mongolie, foyers améliorés au Cambodge et au Mali, habitat solaire en Afghanistan, jatropha et transformation agro-alimentaire au Bénin et au Mali, etc… Ces actions ont directement permis d’accompagner plus de 3 300 (…)

En 2013, le GERES, ONG spécialiste des questions énergétiques et de changement climatique, a poursuivi ses actions à travers 71 projets menés dans 14 pays en Europe, en Afrique et en Asie : économies d’électricité à Marseille, hammams durables au Maroc, serres solaires passives en Mongolie, foyers améliorés au Cambodge et au Mali, habitat solaire en Afghanistan, jatropha et transformation agro-alimentaire au Bénin et au Mali, etc… Ces actions ont directement permis d’accompagner plus de 3 300 entrepreneurs et près de 600 000 familles ou porteurs de projet. Elles ont bénéficié indirectement à 2 800 000 personnes.
Au total, plus de 3 millions de bénéficiaires (directs et finaux) ont ainsi amélioré leurs conditions de vie, profité des techniques et savoir-faire mis en place. Ces résultats ne sont possibles qu’avec le travail de terrain de nos partenaires techniques locaux et le soutien indispensable de nos partenaires financiers.
Pour pérenniser les investissements, partager les bonnes pratiques, faciliter l’autonomie des communautés et la diffusion de solutions au plus grand nombre, le GERES continue à faire ce qu’il fait le mieux : travailler avec les autres pour apprendre, comprendre, innover. Dans le long terme, la transparence, le respect et l’enthousiasme !

Pour lire ce rapport en ligne ou le télécharger :
Lien hypertexte (Référence, sites à visiter) : http://www.geres.eu/fr/accueil/94-actualites/breves/687-sortie-de-notre-rapport-d-activite-2013

—-

Contact : contact@geres.eu

StovePlus investit la Toile

Lancement d’un site web dédié aux porteurs de projet développant des solutions de cuisson propre à travers le monde.

StovePlus est un programme qui vise à améliorer l’accès aux foyers améliorés par les utilisateurs de biomasse (bois, charbon de bois, déchets végétaux…). Issu de près de 20 ans d’expérience du GERES sur le terrain, StovePlus apporte un soutien technique aux porteurs de projet développant des solutions de cuisson propre à travers le monde.

Aujourd’hui, StovePlus investit la toile ! Un site web flambant neuf, un nouveau compte Twitter et une page entreprise sur LinkedIn : restez connectés, StovePlus n’aura plus de secret pour vous !

Découvrez et suivez toutes les actualités, les activités sur le terrain, mais aussi les ressources, la présentation des projets et l’approche du GERES sur StovePlus.org.

Vous êtes hyper actif sur Twitter ? Votre contenu intéresse ! Partage des actualités les plus pertinentes, des ressources les plus intéressantes et des découvertes les plus importantes : on tweete et on retweete avec @Stoveplus.

Enfin, vous pouvez vous abonner à la page Linkedin pour les actus jobs et évènements !

Pour en savoir plus : http://www.stoveplus.org/fr

 


 

Contact : contact@geres.eu

Les lampes solaires SOLTYS déployées au Burkina Faso

Dans le cadre du projet Micrésol de la Fondation Energies pour le Monde, les lampes solaires SOLTYS ont été retenues comme offre d’équipement de premier niveau pour les populations rurales ne disposant pas d’électricité.

Un panneau solaire, 3 lampes portables LED et un accessoire de charge des téléphones portables permettent aux ménages d’accéder à un service électrique de première nécessité, à moindre coût et financé sur le principe du micro-crédit.

Une première phase de 300 lampes solaires est en cours de déploiement et sera renouvelée suivant la demande. Les autres offres d’accès à l’énergie du programme Micrésol sont composées de kits solaires photovoltaïques de différentes puissances, toujours financés par micro-crédit afin d’adapter les matériels aux capacités de financement des ménages.

Pour en savoir plus : www.soltys.fr

—-

Contact : a.chavanne@soltys.fr

La fixation des tarifs aux producteurs indépendants d’électricité

La multiplicité des producteurs indépendants d’électricité est donc d’une importance capitale pour l’accroissement de l’offre, surtout dans les zones éloignées du réseau principal, où l’électrification décentralisée constitue une solution appropriée permettant de desservir les populations qui en font la demande. La question principale est de savoir comment devront être fixés les tarifs de vente et de rachat de l’électricité, respectivement dans le cadre d’une distribution locale exclusive et d’une distribution locale couplée d’une injection dans le réseau principal ?

L’objectif de cette étude est de définir les méthodes de fixation des tarifs de l’électricité aux IPPs dans un marché réglementé. Spécifiquement, il s’agira de :
- Définir les différentes configurations d’accès à l’électricité ;
- Modéliser les flux d’énergie dans les réseaux ;
- Modéliser et proposer des méthodes de fixation des tarifs garantissant la rentabilité de l’IPP dans un marché réglementé

pour en savoir plus : www.kamdem.blogspot.com

Auteur : Kamdem Kamdem Maxime
Docteur en économie et spécialiste des questions d’énergie
février 2014

 


 

Contact : kamdem_maxime@yahoo.fr

Les femmes tadjikes fabriquent des cuisinières et des poêles « Nepali »

Présentation du manuel de construction du Nepali stove (en anglais)

Ancienne femme au foyer sans qualification professionnelle, Madina Isoyeva a suivi une formation avec 30 autres femmes tadjikes, pour devenir artisane dans la fabrication de cuisinières et de poêles « Nepali ».

Construite en brique de terre et en argile à même le sol de la cuisine, la cuisinière d’été, très économique en bois et en charbon, possède une chambre de combustion à deux foyers permettant simultanément de cuisiner et de chauffer l’eau pour se laver.

En quelques semaines, Madina a réalisé et vendu 30 cuisinières, soit l’équivalent de 300€ de revenu. Pour accroître son activité et faire connaître la technologie, la jeune femme présente la maquette de la cuisinière sur les marchés de sa région aux intéressés.

Pour plus d’informations sur cette action, consultez l’album photos sur la lettre d’information du GERES et téléchargez le manuel de construction des foyers au Tadjikistan : http://www.geres.eu/fr/lettre-d-information/archive/view/listid-2-newsletter-fr/mailid-29-la-newsletter-du-geres-transition-energetique-pour-tous-faites-un-don

Références (Auteur, éditeur, date…)

GERES Tadjikistan, Edition GERES, 2013


 

contact : mnreboulet13@yahoo.fr

Des foyers améliorés à Bamako

La biomasse constitue la plus importante source d’énergie domestique en Afrique de l’Ouest. Les projets de diffusion de foyers améliorés dans la région favorisent la réduction de la consommation de bois, limitent la déforestation et les émissions de CO2, et contribuent au développement économique local.

Depuis 2010, l’ONG GERES s’est engagé dans la professionnalisation et le développement d’une filière économique locale de foyers améliorés. Le programme CEnAO (Climat et Énergies en Afrique de l’Ouest) vise un changement d’échelle des pratiques (avec un objectif de diffusion de 30000 foyers/an à Bamako) en plaçant le secteur privé au cœur de son action.

Retrouvez les acteurs et les enjeux de ce programme sur la chaîne Youtube de GERES.
Lien hypertexte : http://www.youtube.com/watch?v=ODPNw5eusss&list=PLAtHAIR_PbDUsqfEgS6xenv1iAAJkL3Nl&index=9

GERES / Benjamin Rogez – 2013

 


 

Pour en savoir plus : mnreboulet13@yahoo.fr

Lettre d’information du Riaed N°46

Cette 46ème lettre d’information présente les principales actualités mises en ligne sur le portail Internet Riaed et les prochaines évolutions concernant son animation.

Quarante cinq lettres mensuelles du Riaed ont été produites jusqu’en avril 2011. Nous avons du cesser sa parution par manque de moyens car il faut bien le reconnaître, il n’est pas toujours évident de trouver les financements nécessaires pour animer de manière régulière et dynamique un portail d’information comme le Riaed.

Cette lettre n°46 inaugure un nouveau cycle de parution (elle sera bimestrielle) avec un nouveau contenu comprenant deux rubriques :

1- Information sur les derniers articles importants enregistrés ;

2- Un focus sur un sujet particulier qui aura fait l’objet d’une animation spécifique au niveau du Riaed ou alors un travail de capitalisation d’un projet de développement. Pour ce numéro, le focus concerne la présentation des prochaines animations thématiques.

Cette lettre d’information est gratuite. Inscription à faire directement sur le site.

Jacques Monvois