De la Méditerranée aux rives du Mékong, les actions 2016 du GERES

RA2016-couverture2016 a été un point d’étape important et symbolique pour le GERES (Groupe Energies Renouvelables, Environnement, Solidarités) qui a fêté ses 40 ans. Depuis 4 décennies, cette ONG agit pour favoriser l’accès à une énergie durable et l’appropriation de technologies sobres en carbone, améliorer les conditions de vie des plus pauvres, préserver l’environnement et limiter les changements climatiques.

En 2016, 75 actions ont été conduites dans 22 pays en Afrique du Nord et de l’Ouest, en Asie centrale et du Sud-est, et en Europe, notamment en région PACA. Des  hammams durables au Maroc, des serres solaires passives en Mongolie et en région PACA, des cuiseurs solaires en Afghanistan, une rénovation énergétique à Aix ou une zone d’activités électrifiée au Mali sont quelques-unes des actions sur le terrain.

3600 entrepreneurs ont été soutenus ou accompagnés. Pour 350 000 bénéficiaires directs et 1 600 000 bénéficiaires indirects.

Mais le GERES n’agit jamais seul. Cette mission a pu être accomplie grâce au soutien continu de ses partenaires techniques et financiers et à l’engagement de ses 169 collaborateurs. En 2016 encore, le GERES a pu compter sur l’appui et la collaboration de 71 partenaires financiers (17 fondations et fonds de dotation, 12 entreprises, et de nombreux soutiens publics régionaux, nationaux et internationaux) et 105 partenaires techniques pour mener à bien ses projets sociaux et environnementaux en Europe, en Afrique et en Asie.

Construire une maison économe en énergie au Tadjikistan

guide_maisons_taj Ce guide pratique pour l’habitat écologique au Tadjikistan constitue plus largement un manuel pour s’initier à la gestion de l’énergie dans les logements.

Il a été conçu dans le cadre d’un projet mis en place par le GERES en partenariat avec l’Institut de Recherche Scientifique du Comité de Construction et d’Architecture de la République du Tadjikistan. Il est le résultat du travail d’une équipe internationale d’architectes, ingénieurs, énergéticiens et artisans locaux, en collaboration avec les communautés locales des districts de Rudaki et Hissar. Mais ce manuel peut intéresser bien au-delà du Tadjikistan.

Son objectif est de donner des orientations générales pour concevoir et construire des maisons individuelles économes en énergie dans les zones rurales tadjikes (à l’exception des zones les plus montagneuses).

Les techniques et solutions proposées visent à améliorer la performance énergétique et le confort thermique de la maison en hiver et en été, tout en assurant la durabilité du bâtiment et en maintenant les coûts de construction aussi bas que possible. Avec une approche très pédagogique, à la fois dans son contenu et dans sa mise en page, avec de nombreux schémas, ce guide permet plus largement de s’initier à la gestion de l’énergie dans les logements.

Toutefois, chaque maison ayant des besoins spécifiques, les conseils et la supervision d’un ingénieur, d’un architecte ou d’un maçon expérimenté sont hautement recommandés pour assurer la performance et l’intégrité du bâtiment.

Live comfortably – Energy Saving Solutions for Kabul Households

Ce catalogue des technologies d’économie d’énergie adaptées aux logements des ménages des zones froides est issu de 30 années de travaux du GERES dans les montagnes d’Asie Centrale. Ces technologies ont fait leur preuve à Kaboul avec plus de 3000 logements déjà équipés par un réseau d’artisans formés (SHTA, Solar House Technicians Association). Ce catalogue les présente en détail.

Salon international des énergies renouvelables et du bâtiment en Afrique (Dakar- octobre 2012)

ISF CONSULTING organise, à Dakar du 11 au 13 octobre 2012, la deuxième édition du Salon International des Energies Renouvelables et du Bâtiment.

Dans le cadre de la promotion des énergies renouvelables, meilleure alternative pour le développement des nouvelles énergies, ISF CONSULTING organise la deuxième édition du Salon International des Energies Renouvelables et du Bâtiment. Cet événement majeur s’inscrit dans les nouvelles dynamiques et préoccupations mondiales sur les effets de la raréfaction prochaine des énergies fossiles.

Le salon International des Energies Renouvelables et du Bâtiment sera organisé les 11, 12 et 13 Octobre 2012.

Cette deuxiéme édition est déterminée à se positionner comme la vitrine Africaine de découvertes des nouveautés, innovations, tendances du bâtiment et efficacité énergétique mais aussi de générateurs d’affaires et de rencontres des structures étatiques toutes engagées dans l’ambitieuse politique de l’énergie du gouvernement sénégalais, les organismes internationaux de développement socio-économique, des ressources humaines de qualité, les grandes entreprises, les multinationales etc.

ENERBATIM est le lieu de rencontre préféré de tous les professionnels, où émergent les solutions techniques, qui entreront dans les projets de construction et de rénovation Durables de demain.

Pour tout renseignement veuillez nous contacter par email à l’adresse suivante : enerbatima2012@gmail.com ou consulter notre site web : www.enerbatima.com

Sénégal : salon ENERBATIM 2011

La deuxième édition du Salon International des Energies Renouvelables et du Bâtiment ENERBATIM en Afrique se tiendra du 6 au 9 avril 2011 au CICES (Dakar).

Ce salon aura comme principal but de présenter les énergies Renouvelables comme meilleure alternative pour le développement durable. ENERBATIM souhaite se positionner comme la vitrine Africaine des découvertes de nouveautés, d’innovations des tendances du bâtiment et de l’efficacité énergétique mais aussi de générateurs d’affaires et de rencontres.

Contact :

ENERBATIM

Pointe des almadies
BP 5585 Dakar
Sénégal

Téléphone Mobile : 77 332 05 10
Email : enerbatim1@gmail.com


Source : le site Web d’ENERBATIM.

Xavier Dufail

Algérie : construction de la première ferme éolienne, et future production de panneaux solaires PV

D’une puissance de 10 MW, la future ferme éolienne sera réalisée sur 30 hectares et devrait être opérationnelle en 2012.

Le groupe Sonelgaz, à travers sa filiale d’engineering CEEG, investit dans l’éolien. Celle-ci a lancé récemment un appel d’offres international relatif à la réalisation de la première ferme éolienne en Algérie, d’une puissance de 10 MW à Adrar (sud-ouest). Ce projet a été confié le 21 janvier 2010 au groupe français Vergnet, qui a proposé un investissement de 3,05 milliards de dinars et un coût de 9620 DA par kWh.

Le choix du site de la ferme dans la wilaya d’Adrar a été fait suite à une étude cartographique sur les grandes régions de vent en Algérie et à l’issue de laquelle les régions de Tindouf et d’Adrar ont été définies. L’énergie produite par cette future ferme sera intégrée dans le réseau d’électricité de la wilaya d’Adrar, ce qui permettra une importante économie d’énergie quand il y a du vent dans la région.

La CEEG a également été chargée de réaliser un projet de construction d’une usine de fabrication de modules photovoltaïques dans le périmètre de la zone industrielle de Rouiba. La date de production de l’usine est prévue pour le mois de septembre 2012.

Ces projets participent aux objectifs du gouvernement en matière de promotion des énergies renouvelables. C’est dans ce sens qu’un fonds destiné à l’encouragement des énergies renouvelables a été créé et alimenté par 0,5 % de la redevance pétrolière. Pour rappel, dans le cadre de la politique nationale de promotion des énergies renouvelables et d’économie d’énergie, pas moins de 5 millions de lampes à basse consommation seront distribuées aux ménages ainsi que 9 000 chauffe-eau solaires dans le cadre du plan quinquennal de développement 2010-2014.

Le ministère de l’Énergie et des Mines a tracé un programme qui vient compléter la stratégie mise en place par le secteur entre 2007-2011 visant à rationaliser la consommation de l’énergie, augmenter les revenus de l’Etat et réduire l’émission de CO2 d’un million de tonnes, outre le drainage des investissements et la création d’emplois. Ainsi, plusieurs secteurs d’activité seront touchés par ce plan. En ce qui concerne l’habitat, un programme de 600 logements écologiques haut standing est en cours de réalisation pour réduire la consommation d’énergie (chauffage et climatisation).

L’Algérie dispose d’un potentiel énergétique solaire dépassant les 5 milliards de GWh par an, avec une moyenne annuelle de la durée d’ensoleillement variant de 2550 heures dans le nord à 3600 heures dans le Sahara.


Source : Le Maghreb.

Xavier Dufail

Sénégal : ENERBATIM, salon International des Énergies Renouvelables et du Bâtiment

La première édition du Salon International des Énergies Renouvelables et du Bâtiment sera organisé du 7 au 9 mai 2010 à Dakar (Sénégal).

Nombre d’exposants : 110 exposants attendus

Ce salon se veut être la vitrine africaine de découvertes des nouveautés, innovations, tendances du bâtiment et efficacité énergétique mais aussi de générateurs d’affaires et de promotions pour permettre aux exposants de capter le potentiel que représente les Énergies Renouvelables et le Bâtiment en Afrique.

Ce sera le lieu d’expositions, de démonstrations des réalisations des professionnels pour concevoir le bâtiment de demain : réduction des déperditions énergétiques, développement des énergies renouvelables, etc. Les énergies renouvelables apportent des solutions énergétiques nouvelles pour la construction et la rénovation de bâtiments performants et durables.


Source : site Web du salon ENERBATIM.

Xavier Dufail

Tunisie : 2ème édition du Salon international Ecomed

La 2e édition du Salon international de la maîtrise de l’énergie « Ecomed » se tiendra du 22 au 24 avril 2010 à l’Expo Center Médina Yasmine Hammamet, organisée par Médina Events et la Chambre syndicale nationale des énergies renouvelables (Csner) et en partenariat avec l’Agence nationale pour la maîtrise de l’énergie (Anme).

Les énergies renouvelables en vedette

Environ 120 exposants sont attendus à ce salon (français, allemands et maghrébins) contre 100 exposants enregistrés en 2009.

Cette édition présentera la politique tunisienne en matière d’économie d’énergie et montrera l’intérêt porté par les grandes firmes internationales au site Tunisie et à la conquête des marchés maghrébins et africains.

Une grande partie du salon sera consacrée aux énergies renouvelables (solaire, thermique, photovoltaïque, éolienne, biomasse, biocarburant)

Plusieurs conférences économiques et scientifiques seront organisées en marge du salon avec la participation d’experts internationaux en la matière et dont les thèmes principaux toucheront le plan solaire méditerranéen(PSM), le plan solaire tunisien (PST) et le grand projet Desertec.


Source : LaPresse<tn.

Xavier Dufail

Libye : atelier sur l’utilisation de l’énergie dans les bâtiments

Le centre libyen de recherches et des études sur l’énergie solaire organisera lundi 25 janvier 2010 un atelier sur « l’introduction des technologies de l’énergie solaire et de l’efficacité énergétique dans les bâtiments ».

La rencontre est organisée en collaboration avec le comité populaire général libyen des Infrastructures et Services, le centre national libyen des normes de qualité, l’Office de l’habitat et des services, l’Office de promotion et de développement des centres administratifs et l’autorité exécutive des énergies Renouvelables.

Elle verra la participation de plusieurs ingénieurs opérant dans la conception et la supervision de la construction des bâtiments, des représentants de bureau de consulting, des sociétés de production et de distribution d’électricité.

Selon les organisateurs, l’atelier vise également à sensibiliser sur l’énergie solaire, notamment l’utilisation des chauffages des ménages, les procédés pour baisser les charges des équipements électro-ménagers, du chauffage et du froid dans les maisons et l’élaboration d’une stratégie globale d’exploitation de l’énergie solaire dans les bâtiments et la promotion de l’investissement dans ce secteur, tout en lui accordant la priorité.

Faire connaître l’importance de l’énergie solaire et ses liens avec les problèmes de l’environnement aux niveaux local et international, déterminer les domaines d’application de l’énergie solaire dans les bâtiments où elle a prouvé son efficacité technique et économique, connaître les défis et les chances de réussite du programme national pour l’introduction des systèmes solaires dans les bâtiments à travers la mise en exergue des avantages et inconvénients, figurent parmi les objectifs assignés à la rencontre.

Les participants discuteront aussi de divers axes, dont la rationalisation de la consommation de l’énergie dans les ménages, les normes des matériaux de construction et les possédés de réduction des charges énergétiques.

La protection de l’environnement, les lois et législations relatives à la conception des bâtiments et l’encouragement à l’utilisation des énergies renouvelables dans les ménages figurent également au programme de la rencontre.

Des communications relatives au domaine de l’introduction des technologies des énergies solaires dans les bâtiments seront données en marge de cet atelier ainsi que l’organisation de tables-rondes auxquelles participeront plusieurs experts et spécialistes dans les domaines de l’énergie solaire en Libye et à l’étranger.


Source : Afrique en ligne.

Xavier Dufail

Les politiques d’efficacité énergétique au Vietnam

Cet ouvrage rassemble les actes de la conférence internationale sur les politiques d’efficacité énergétique qui s’est tenue à Hô-Chi-Minh-Ville (Vietnam) les 9 et 10 avril 2008, dans le cadre de la Semaine française au Vietnam.

Pour faire face à une croissance très vigoureuse de la demande en électricité (15% en 2007), et dans le contexte de mobilisation contre le réchauffement climatique, le Vietnam est amené à définir une véritable stratégie d’efficacité énergétique. Les enjeux sont multiples pour relever le défi de la maîtrise de l’énergie : programmation nationale, déclinaison politique régionale, renforcement institutionnel, rédaction de lois, définition de standards, mobilisation de moyens matériels et organisationnels, formation des acteurs, financement, tarification énergétique, développement du marché des énergies renouvelables, etc.

Le ministère vietnamien de l’Industrie et du commerce (MOIT), l’Agence Française de Développement (AFD) et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) ont organisé les 9 et 10 avril 2008 à Hô-Chi-Minh-Ville une conférence internationale sur les politiques d’efficacité énergétique au Vietnam, permettant à des experts internationaux, bureaux d’étude techniques et institutions françaises et vietnamiennes de partager leur expérience. Les actes de ce séminaire résument les interventions des participants et les actions proposées. Ils offrent des regards croisés éclairant d’un jour nouveau la politique du Vietnam en matière d’efficacité énergétique.

« Les politiques d’efficacité énergétique au Vietnam »

Agence Française de Développement, Octobre 2009, 194 pages