De la Méditerranée aux rives du Mékong, les actions 2016 du GERES

RA2016-couverture2016 a été un point d’étape important et symbolique pour le GERES (Groupe Energies Renouvelables, Environnement, Solidarités) qui a fêté ses 40 ans. Depuis 4 décennies, cette ONG agit pour favoriser l’accès à une énergie durable et l’appropriation de technologies sobres en carbone, améliorer les conditions de vie des plus pauvres, préserver l’environnement et limiter les changements climatiques.

En 2016, 75 actions ont été conduites dans 22 pays en Afrique du Nord et de l’Ouest, en Asie centrale et du Sud-est, et en Europe, notamment en région PACA. Des  hammams durables au Maroc, des serres solaires passives en Mongolie et en région PACA, des cuiseurs solaires en Afghanistan, une rénovation énergétique à Aix ou une zone d’activités électrifiée au Mali sont quelques-unes des actions sur le terrain.

3600 entrepreneurs ont été soutenus ou accompagnés. Pour 350 000 bénéficiaires directs et 1 600 000 bénéficiaires indirects.

Mais le GERES n’agit jamais seul. Cette mission a pu être accomplie grâce au soutien continu de ses partenaires techniques et financiers et à l’engagement de ses 169 collaborateurs. En 2016 encore, le GERES a pu compter sur l’appui et la collaboration de 71 partenaires financiers (17 fondations et fonds de dotation, 12 entreprises, et de nombreux soutiens publics régionaux, nationaux et internationaux) et 105 partenaires techniques pour mener à bien ses projets sociaux et environnementaux en Europe, en Afrique et en Asie.

Participez aux Trophées de l’adaptation au changement climatique en Méditerranée avant le 16 septembre

L’ADEME et ses partenaires méditerranéens ont lancé le 25 mai 2016 les 1ers Trophées de l’adaptation au changement climatique en Méditerranée. Ce concours a pour but de faire émerger des solutions concrètes d’adaptation aux impacts du changement climatique.

Lancés à l’occasion de la conférence sur la transition énergétique en Méditerranée, les trophées s’adressent aux acteurs publics, en particulier les collectivités territoriales et les universités, et aux ONG associées à des acteurs publics locaux pour la mise en œuvre d’actions d’adaptation dans l’aire bioclimatique méditerranéenne.

Les projets présentés doivent porter sur une des thématiques suivantes :

  • aménagements, infrastructures et bâtiments ;
  • écosystèmes et ressources naturelles ;
  • méthodes de conception et de mise en œuvre de politiques publiques.

Les trois lauréats seront invités à participer à la COP22 du 7 au 18 novembre 2016 à Marrakech, et leurs actions seront valorisées dans une publication dédiée et lors de colloques internationaux.

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 16 septembre 2016.

Retrouvez les modalités d’inscription sur le site de l’ADEME

Les partenaires de l’ADEME pour les trophées sont l’Association méditerranéenne des agences nationales pour l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables ( MEDENER), l’Union pour la méditerranée (UpM), la Commission méditerranée de cités et gouvernements locaux unis (CGLU Med), le Plan bleu ainsi que le Réseau d’experts méditerranéens du changement climatique (MedECC).