Electriciens sans frontières – Rapport annuel 2016

logo esfEn 2016, les 1200 bénévoles et l’équipe salariée de l’ONG Electriciens sans frontières ont mis en oeuvre 120 projets dans 31 pays, 80% faisaient appel aux énergies renouvelables, 1/4 ont contribué à l’accès à l’eau.

Ces actions concernent :

  • les besoins de développement durable (santé, éducation, éclairage, activités économiques, au Maroc, au Kenya, en Guinée, au Vietnam …),
  • mais aussi l’urgence (Haïti)
  • et le soutien à d’autres acteurs de la solidarité internationale (Palestine, Madagascar).

Retrouvez l’ensemble de ces actions dans le Rapport annuel 2016 et l’Essentiel 2016 de l’ONG.

Accès à l’énergie : passer à l’échelle – Une étude Hystra

Hystra report 2017

Que peut-on apprendre des premiers succès des distributeurs de lampes solaires? Le système Pay-as-you-Go sera-t-il la panacée pour les SHS ? Existe-t-il un modèle commercialement durable pour les micro-grids à énergie propre ? Pourquoi les foyers améliorées ne se diffusent pas aussi rapidement que les lanternes solaires ? Quel est le potentiel commercial pour les pompes d’irrigation solaires ?

Le paysage de l’accès à l’énergie a progressé rapidement au cours des dernières années : les nouvelles technologies, les leaders émergents, Pay-as-you-Go, l’élan pour les énergies renouvelables, etc. Huit ans après son premier rapport sur l’accès à l’énergie, Hystra a publié en 2017 une nouvelle recherche sur les possibilités de passage à l’échelle, tirant les leçons de l’analyse approfondie de 26 praticiens pionniers.

Ce travail a été soutenu par la Banque asiatique de développement, Inclusive Business Action Network, responsAbility Investments AG, Schneider Electric, the Swiss Agency for Development and Cooperation, TOTAL, and the U.S. Agency for International Development.

Decentralized Electrification and Development

facts_reports_special_issue_15

Numéro spécial de la revue Facts Reports, publiée par l’Institut Veolia, et consacré à Electrification décentralisée et Développement. Ce dossier, préfacé par J.-M. Severino, nous fait voyager des Seychelles au Brésil, en passant par Madagascar, le Mali, et bien d’autres lieux où s’inventent de nouvelles organisations pour apporter l’électricité aux ruraux. Mini-grids, energy kiosks, solutions individuelles sont analysés à la fois d’un point de vue technique, économique et social, à travers des situations de terrain. Au-delà de la fourniture d’électricité, les enjeux concernent la fourniture de services : éclairage, services sociaux, services apportés par les entreprises rurales électrifiées, …

Ce dossier comporte 16 articles en anglais.

Chaque article est téléchargeable gratuitement sur Facts Reports.

Electrification décentralisée et Développement, un numéro spécial de la revue Facts Reports

facts_reports_special_issue_15

L’Institut Veolia publie un numéro spécial de sa revue Facts Reports consacré à Electrification rurale et Développement. Ce dossier, préfacé par J.-M. Severino, nous fait voyager des Seychelles au Brésil, en passant par Madagascar, le Mali, et bien d’autres lieux où s’inventent de nouvelles organisations pour apporter l’électricité aux ruraux. Mini-grids, energy kiosks, solutions individuelles sont analysés à la fois d’un point de vue technique, économique et social, à travers des situations de terrain. Au-delà de la fourniture d’électricité, les enjeux concernent la fourniture de services : éclairage, services sociaux, services apportés par les entreprises rurales électrifiées, …

Ce dossier téléchargeable (« voir aussi ») comporte 16 articles librement utilisables à condition de citer leurs auteurs. Chaque article est aussi téléchargeable gratuitement sur Facts Reports.

 

« City Climate Finance Training » lors de la MedCop Climat

Renforcer les capacités des décideurs locaux pour faire face au changement climatique, tel est l’objectif du programme de formation « City Climate Finance Training » organisé par I4CE et le FMDV avec le soutien de Climate Kic et la GIZ.

Ce programme s’adresse aux représentants politiques et techniques locaux et régionaux des pays en voie de développement et émergents. Il cherche à renforcer les capacités de ces acteurs à formuler des projets urbains résilients et à mobiliser les ressources  financières nécessaires à leur mise en oeuvre.

Le premier des trois ateliers de formation s’est tenu à Tanger (Maroc) les 19 & 20 juillet à l’occasion de MedCop Climat. Il s’est articulé autour de deux demi-journées/conférences de sensibilisation aux impacts du changement climatique et a rassemblé 50 participants représentant environ 30 collectivités locales du Maroc et de la Tunisie ainsi que 20 intervenants de la région méditerranéenne.

Electriciens Sans Frontières, le rapport 2015 est disponible

Electriciens Sans Frontières vient de publier son rapport d’activités 2015. Avec un budget de près de 3,5 M€ en 2015 et l’équivalent de 6 M€ de contributions volontaires (bénévolat et dons en nature), ESF a réalisé 68 missions pour favoriser l’accès à l’électricité dans 22 pays, principalement en Afrique.

80% des projets concernent l’aide au développement, comme l’électrification d’écoles au Pérou ou d’équipements de santé en RDC, ou encore le pompage solaire pour le maraîchage au Sénégal.

Mais ESF apporte aussi son soutien aux organisations qui agissent dans l’urgence ou la post-urgence, notamment au Vanuatu et aux Philippines en 2015.

Consultez ce rapport et les données essentielles en ligne.

Formation : Intégrer le climat dans sa gestion de projet

Le 5ème rapport du GIEC (2014), dresse un constat alarmant sur la progression des changements climatiques. Quel que soit le scénario de projection retenu, les températures vont croître et entraîner des bouleversements climatiques. Il apparaît donc essentiel de faire du climat une thématique d’action prioritaire.

Objectif de la formation :
L’objectif de cette formation est de permettre une meilleure connaissance de la problématique climat et des méthodes pour l’intégrer tout au long du cycle des projets de solidarité internationale : conception, mise en œuvre, évaluation.

Contenu :
Concepts, enjeux des changements climatiques, engagements de la COP 21 et réponses apportées à plusieurs échelles et sur différents secteurs d’intervention ; Diagnostics de vulnérabilités ; Intégration des changements climatiques dans les projets de solidarité internationale ; Interprétation des données climatiques ; Outils adaptés à chaque secteur d’activités pour intégrer la dimension climat à chaque étape des projets (conception, planification, mise en œuvre, contrôle & suivi, évaluation).

Méthodologie :
La méthodologie de formation consistera en un apprentissage par partage d’expériences (de différents membres de la Commission Climat et Développement) et par études de cas. L’intérêt de cette méthode de formation tient dans la réalisation d’exercices interactifs orientés sur la pratique, ce qui contribue à la bonne compréhension de la démarche et permet de stimuler la résolution des problèmes.
Les éléments théoriques feront l’objet de sessions introductives au début de chaque journée.
Chaque journée sera conclue par un récapitulatif des points essentiels à retenir.
Il sera mis à disposition des différents participants des outils/documents en format papier pour permettre à ceux qui le souhaitent d’approfondir leurs connaissances des différents sujets abordés.

Public cible :
La formation s’adresse aux membres des différentes organisations de Coordination SUD souhaitant accroître leurs connaissances pratiques quant à l’intégration du climat dans la gestion de projet. Elle s’adresse à la fois aux personnels travaillant au siège et dans les pays d’intervention (administrateurs/trices, directeurs/directrices, responsables de projet ou de programme, chargés de projet, chargés de plaidoyer, etc. ). Une maîtrise du cycle de projet est requise pour suivre cette formation.

Intervenants :
Des membres de la CCD animeront la formation (CARE France, GERES, CARI) avec la participation d’expert(e)s invité(e)s.

Programme détaillé et inscriptions : http://www.coordinationsud.org/formation/integrer-le-climat-dans-sa-gestion-de-projet/

Lieu : la formation se déroulera à Lyon dans les bureaux d’AVSF – 14, avenue Berthelot – Bâtiment F bis – 69007 Lyon

Dates limite d’inscription : 16 septembre 2016

Tarifs  :
Pour les membres de Coordination SUD : 180 €
Pour les non membres, tarifs en fonction du budget de l’ONG :
Budget inférieur à 2M€ : 260 €
Budget supérieur à 2M€ : 340 €

Energy for Sustainable Development, une revue en ligne

La revue Energy for Sustainable Development publiée par l’ONG International Energy Initiative,  présente de nombreux articles sur les recherches et réalisations sur l’énergie dans les pays en développement, le développement durable, les sources d’énergie, les technologies et les politiques.

ESD est une revue scientifique, éditée par Elsevier, pour les décideurs, gestionnaires, consultants, planificateurs et chercheurs des organismes gouvernementaux et non gouvernementaux.

Le bureau éditorial voit l’énergie, non comme une fin en soi, mais comme un instrument pour le développement durable. Il encourage donc la soumission d’articles allant dans ce sens.

Revue trimestrielle, en ligne, en anglais, avec des articles en open access et des articles payants. En général plus de 100 pages/numéro.

Plus d’info sur International Energy Initiative : http://www.ieiglobal.org/

Perspectives énergétiques des populations pauvres 2014

Messages clés pour réduire la pauvreté en matière d’énergie

Ce document de référence se veut un cadre de travail pour une énergie de qualité, sûre, abordable et fiable. Il réaffirme le rôle de l’énergie pour faire sortir les personnes de la pauvreté. Il met en avant la nécessité de se concentrer sur la stimulation du secteur énergétique décentralisé naissant pour permettre l’accès de 1.3 Milliards de personnes aux services énergétiques modernes et l’installation de cuisines sûres pour 2.8 Milliards. L’approche en termes de services à couvrir, pour les besoins domestiques, professionnels ou collectifs, propose un cadre d’action pragmatique, avec des indicateurs pertinents orientés vers les services rendus. Enfin l’Indice d’écosystème d’accès à l’énergie, composé de 9 indicateurs, évalue le potentiel c’est à dire l’aptitude nationale d’un pays à progresser vers l’accès universel à l’énergie.

Améliorer la prise en compte des enjeux climatiques dans le financement du développement

Pratiques et stratégies des financeurs français du développement

La présente étude vise à s’interroger sur la situation réelle de la finance climat en France, aujourd’hui. Alors qu’un nombre de plus en plus important d’acteurs finançant le développement affichent la prise en compte de l’enjeu climatique dans leur approche, qu’en est-il réellement dans les faits ?

Après avoir présenté un panorama général des flux de financements à destination des pays en développement et de la finance climat à l’échelle internationale, cette étude s’attarde plus particulièrement sur les pratiques « climat » des principaux acteurs du financement international français. Cette analyse s’accompagne d’une mise en perspective avec les pratiques des agences nationales des quatre autres principaux bailleurs internationaux (États-Unis, Allemagne, Japon, Royaume-Uni).

Cette étude se fonde sur une analyse biblio-webographique à l’échelle internationale et française et sur une série d’entretiens et une analyse approfondie des pratiques des principaux acteurs français identifiés au cours de la première étape.