Une nouvelle technologie de capture du méthane d’une station d’épuration enregistrée au MDP

La station de traitement des Eaux usées de Marrakech a été enregistrée au MDP par les Nations Unis le 22 Février 2013. Il s’agit d’une première mondiale pour une station d’épuration utilisant cette technologie et cette méthodologie (AM0080). Elle comporte un système de récupération du méthane pour la cogénération d’électricité. Plus de 100 000 m3 d’eaux usées sont traitées selon ce procédé chaque jour évitant l’émission de plus de 60 000 tonnes de CO2 équivalent.

Pour en savoir plus : voir document annexé à cet article

—-

Contact : elaske@carbonium.fr

SOLAIRE EXPO 2012, salon international dédié à l’énergie solaire -Maroc

Solaire expo est un salon dédié exclusivement à l’énergie solaire. Il se veut plateforme de toute activité relative à la production et à l’exploitation de cette énergie

Cette exposition est l’une des très rares occasions où les acteurs de l’énergie solaire se donnent Rendez-Vous pour mieux faire connaître leurs produits, leurs services et leurs expériences.

L’exposition « SOLAIRE EXPO » se tiendra au Palais des Congrès, de MARRAKECH – Maroc du 9 au 12 février 2012.

Pour en savoir plus, voir le site : http://www.solaireexpomaroc.com/

Jacques Monvois

Salon des énergies renouvelables au Maroc

Ce 1er Salon professionnel, organisé sous l’égide du Ministère de l’Energie du Maroc, va accueillir 70 exposants et 3000 visiteurs marocains et européens (France, Allemagne, Espagne, Italie,..)

Partenaires : Ministère de l’Energie, ONE, MASEN, ADEREE, CGEM, Desertec, BEI, INEs, Imeder, SER. Ces partenaires interviendront lors des conférences et ateliers.

Le Salon ENR se tient du 21 au 23 juin à Casablanca, au Parc de l’Office des changes route d’el Jadida. Pour plus d’information : Lien hypertexte (Référence, sites à visiter) : http://maroc.energie-ren.com/

Contact : pierre.buchou@gl-events.com

Monographie de l’énergie au Maroc

Cet ouvrage retrace l’évolution du secteur de l’énergie au Maroc, ambitionne de mettre en lumière les atouts de l’économie nationale au regard de l’énergie ainsi que les menaces issues de l’environnement international.

Titre : Parution d’une Monographie de l’énergie au Maroc

Rubrique : Autre

Date : 22/04/2011

Descriptif

Une « Monographie de l’énergie au Maroc » réalisée par Amin Bennouna vient de paraitre aux éditions « Istichar ».

Cet ouvrage qui regroupe cent figures et graphiques retraçant l’évolution du secteur de l’énergie au Maroc, ambitionne de mettre en lumière les atouts de l’économie nationale au regard de l’énergie ainsi que les menaces issues de l’environnement international.

Il s’agit aussi d’améliorer la productivité des études liées au secteur de l’énergie au Maroc et d’accompagner l’explosion des formations en énergétique suscitée par le Plan Maroc Solaire.

Dans l’élaboration de l’ouvrage, l’auteur a tenu à adopter trois principaux critères :

- Le premier est la séparation entre les ressources d’énergie qui figurent dans les bilans nationaux annuels, avec un chapitre dédié à l’électricité et celles qui ne figurent pas dans ces bilans (biomasse et solaire).

- Le deuxième critère est l’homogénéité de chaque chapitre en termes d’offre, de demande, d’indices de performances et autres éléments telle que l’émission de gaz à effet de serre.

- Le troisième est l’homogénéité de la présentation, une page = une information et ses commentaires.

L’ouvrage est composé ainsi de six chapitres dédiés :

- aux flux énergétiques au Maroc,
- aux énergies du bilan national,
- à l’électricité du bilan national,
- aux énergies hors bilan national
- à l’efficacité énergétique.
Le dernier chapitre étant réservé aux conclusions et propositions.

Outre les graphiques commentés, l’ouvrage contient également une partie dédiée à la terminologie qui regroupe la définition de certains concepts de base les plus utilisés dans le domaine.

Amin Bennouna est docteur d’Etat en physique qu’il enseigne depuis 1980. Il est l’auteur ou co-auteur de diverses études sur l’énergie et l’eau au Maroc et d’une soixantaine d’articles et communications.

En attendant sa distribution par les réseaux professionnels, le livre est en vente directe au prix de 20Euros + frais de port. Contacter l’adresse istichar@menara.ma

Lien hypertexte : www.istichar.ma

 


 

Votre courriel : istichar@menara.ma

Qui êtes-vous en quelques mots ?

Amin BENNOUNA, l’auteur

Maroc : un important projet d’énergie solaire à l’étude

Le Maroc envisage de construire un important projet d’énergie solaire devant permettre à l’office national d’électricité (ONE) du pays, de diversifier ses sources énergétiques, d’augmenter sa capacité de production et de réaliser des économies en pétrole.

Le projet sera installé dans cinq sites au Maroc, notamment à Laayoune (Sahara), Boudjour (Sahara ouest), à Tarfaya (Sud d’Agadir) à Ain Beni Makhtar (Centre) et à Ouarzazate sur une superficie de 10.000 hectares, selon la Banque africaine de développement (BAD).

Ces installations comprendront des mécanismes d’énergie photovoltaïques et solaires thermale. Ils devront produire jusqu’à 2000 MW d’électricité en 2020, fournissant 14 % de l’électricité du Maroc.

La mise en œuvre de ce projet permettra au Maroc, qui importe presque toute son énergie, d’économiser annuellement près d’un million de tonnes de pétrole.


Source : APAnews.

Xavier Dufail

Égypte, Maroc : Newsletter n°1 du Projet FreemE – juillet 2010

A l’occasion du lancement du projet FreemE (micro-financement de projets Énergie au maroc et en Égypte) PlaNet Finance et ses partenaires propose le premier numéro de la Newsletter bi-annuelle qui informera sur le projet et son évolution au fil des mois.

« La Newsletter du Projet FreemE – n°1 – juillet 2010 »

Planet Finance

8 pages

juillet 2010

Le projet FreemE a pour objectif de soutenir le développement, l’accès et l’utilisation durable d’Énergies Renouvelables et l’Efficacité Énergétique au Maroc et en Égypte, à travers la microfinance. PlaNet Finance et ses partenaires proposent en effet de renforcer les capacités techniques des acteurs locaux et inciter les institutions de microfinance à créer des modèles financiers pour faciliter l’accès de leurs clients aux énergies renouvelables

Sommaire

  1. Lancement du projet FreemE au Maroc et en Egypte
  2. Énergies Renouvelables efficacité énergétique et accès au développement
  3. Continuation Énergie et Développement
  4. Présentation du projet
  5. Interview et brèves du projet
  6. Agenda et présentation des partenaires

Xavier Dufail

Maroc : lancement du plus grand parc éolien en Afrique

Le Maroc a lancé le 28 juin 2010, au nord du pays, le plus grand parc éolien en Afrique, pour une enveloppe de 2,75 milliards de dirhams (400 millions de dollars) soit une des étapes – clés du Programme marocain intégré de l’énergie éolienne, qui table sur un investissement d’environ 31,5 milliards de dirhams (4 milliards de dollars).

Le programme marocain de l’énergie éolienne prévoit de nouveaux parcs éoliens qui porteront la puissance électrique installée d’origine éolienne de 280 MW actuellement à 2000 MW en 2020, selon les médias marocains.

Le Maroc pourra réduire ses importations d’énergie en économisant annuellement 2,5 millions de tonnes équivalent pétrole en combustible, évitant ainsi l’émission de près de 9 millions de tonnes de dioxyde de carbone par an, ajoutent les mêmes sources.

Les centrales fonctionnant avec des énergies renouvelables représenteront 42 % de la capacité électrique totale installée à l’horizon 2020.


Source : APAnews.

Xavier Dufail

Maroc : 3 accords sur l’énergie conclus avec la France

Le Maroc et la France ont signé, le 22 avril 2010, trois accords bilatéraux dans le domaine énergétique renforçant ainsi leur coopération dans des domaines d’intérêt commun.

Signé par la ministre marocaine de l’Énergie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, le premier accord porte sur la construction d’une ville nouvelle pilote (Ch’rafat-région de Tanger) à faible consommation d’énergie.

La partie française financera ce projet sous forme de don à hauteur de 521 158 euros, au titre du fonds d’étude et d’aide au secteur privé (Fasep) et le Maroc financera et réalisera la construction du bâtiment pilote.

Cet accord prévoit également l’accompagnement par les autorités françaises et marocaines de la mise en œuvre par le Maroc, d’un code d’efficacité énergétique dans le secteur du bâtiment.

Dans ce contexte, le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) participera au financement, sous forme de don, à hauteur de 900.000 euros, d’un programme d’appui au programme national d’efficacité énergétique dans le bâtiment.

La seconde convention, signée entre l’Agence de développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (Aderee) et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) de France, vise à développer la coopération bilatérale dans le domaine des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et des technologies propres.

Cette convention prévoit également l’animation et l’accompagnement des politiques dans ces domaines au niveau régional ainsi que la sensibilisation aux problématiques du développement durable et des changements climatiques.

Le troisième accord, signé entre l’Office national de l’électricité (ONE) et l’Agence française de développement (AFD), porte sur le financement de la 5ème phase du programme d’électrification rurale global (Perg), dont l’objectif est d’étendre la desserte électrique dans huit provinces (El Hajeb, Ifrane, Meknès, Errachidia, Khénifra, Khémisset, Kalâa Sraghna et El Jadida).

Cette desserte électrique bénéficiera à 449 villages et 17 872 foyers pour un coût total de 534 MDH (environ 49 M d’euros).


Source : Le Matin (Maroc).

Xavier Dufail

Maroc : don japonais de 7,4 millions de dollars pour une centrale solaire

Le Japon a octroyé un don de 7,4 millions de dollars au Maroc, destiné à la réalisation du Projet de promotion de l’énergie propre en utilisant le système solaire photovoltaïque.

L’échange de notes concernant ce don a été signé le 25 janvier 2010 à Rabat, par la ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Amina Benkhadra, et l’ambassadeur du Japon à Rabat, Haruko Hirose.

Ce don permettra de financer l’installation d’une unité de production électrique à partir de cellules photovoltaïques d’une puissance de 1 MW à Assa-Zag. Il pourra être utilisé notamment pour l’acquisition de produits pour la construction de la centrale PV, le transport des produits jusqu’au Maroc, la formation à l’utilisation des équipements ainsi que la formation éducative relative au projet.

Par la réalisation de ce projet, le Maroc disposera de la première centrale à énergie solaire photovoltaïque et la plus grande en Afrique à ce jour. Cette centrale va permettre, par le biais de l’énergie produite, d’améliorer la qualité de la tension dans la zone et d’alimenter les 5 300 foyers, administrations, coopératives artisanales et petites entreprises de la Province d’Assa-Zag raccordées au réseau électrique.


Source : Le Matin (Maroc).

Xavier Dufail

Maroc : présentation du Plan Solaire Marocain

Jean-Louis Borloo (ministre français de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer) et Amina Ben Khadra (ministre marocain de l’Énergie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement) ont présenté du Plan Solaire Marocain mercredi 11 mars 2010. Il prévoit la construction d’une capacité de production électrique utilisant l’énergie solaire de 2GW entre 2015 et 2019.

Le Plan Solaire Marocain est une initiative majeure pour favoriser le développement des énergies renouvelables. Un premier appel d’offre sera lancé dès l’automne 2010 pour construire et exploiter plusieurs centrales d’une capacité de 500 MW à Ouarzazate.

Dans le détail, le projet marocain comportera 5 centrales solaires à :

- OUARZAZATE : Puissance : 500 MW / Superficie : 2500 ha / Production : 1150 GWh/an

- AIN BENI MATHAR : Puissance : 400 MW / Superficie : 2000 ha / Production : 835 GWh/an

- FOUM AL OUAD : Puissance : 500 MW / Superficie : 2500 ha / Production : 1150 GWh/an

- BOUJDOUR : Puissance : 100 MW / Superficie : 500 ha / Production : 230 GWh/an

- SEBKHAT TAH : Puissance : 500 MW / Superficie : 2500 ha / Production : 1040 GWh/an

Ainsi, en 2020, le Maroc prévoit que la part de la puissance électrique installée en énergie renouvelable (éolien, solaire, hydraulique) s’établira à 42% du parc.

Les objectifs du Plan Solaire Marocain sont cohérents avec ceux du Plan Solaire Méditerranéen (PSM), volet particulièrement important de l’Union pour la Méditerranée, qui vise à développer des projets de centrales électriques utilisant des sources d’énergies renouvelables sur les rives Sud et Est de la Méditerranée pour une production additionnelle totale de 20 GW d’ici 2020.

La France et le Maroc ont convenu de mettre en place un partenariat institutionnel, technique et financier afin d’assurer le succès du Plan Solaire Marocain.


Source : MEDDEEM.

Xavier Dufail