vendredi 6 août 2010

Sénégal : construction locale de petites éoliennes

Faute d’un transfert technologique efficace, plusieurs initiatives locales de construction de petites machines voient le jour dans différents pays, notamment au Sénégal. Le secteur de l’électricité au Sénégal est confronté à d’importants défis. En milieu urbain, les délestages sont monnaie courante et la SENELEC – Société nationale d’électricité – doit mobiliser des investissements très importants pour assurer le développement, le renouvellement et la maintenance des installations, dans un contexte de forte (…)

Faute d’un transfert technologique efficace, plusieurs initiatives locales de construction de petites machines voient le jour dans différents pays, notamment au Sénégal.

Le secteur de l’électricité au Sénégal est confronté à d’importants défis. En milieu urbain, les délestages sont monnaie courante et la SENELEC – Société nationale d’électricité – doit mobiliser des investissements très importants pour assurer le développement, le renouvellement et la maintenance des installations, dans un contexte de forte croissance de la demande.

En milieu rural, le contexte est différent ; les usagers potentiels sont dispersés et ne disposent que de faibles ressources financières tandis que les cou^ts de raccordement au réseau sont très élevés. Afin de pallier ce problème, l’Agence Sénégalaise d’électrification Rurale (ASER) a été créée en 1998 dans le but de promouvoir l’électrification rurale et d’apporter l’assistance technique et financière requise pour soutenir les initiatives. L’objectif annoncé par l’ASER est de faire passer le taux de ménages ruraux électrifiés de 8% en 2001 à 50% en 2012.

Le faible niveau de développement de l’électrification représente un réel handicap pour le développement économique. En 2006, seuls 17% des ménages ruraux avaient accès au service de l’électricité quand le taux d’électrification global du pays est de l’ordre de 70 % (chiffres ASER 2006).

La démarche du Centre International de Formation et de Recherche en énergie Solaire (CIFRES) s’inscrit dans ce contexte rural difficile. Le projet Eolsénégal marque la volonté d’apporter une solution locale innovante, compétitive et durable pour l’électrification de territoires isolés.

Noémie Zambeaux


Retour

Laisser un commentaire