jeudi 27 septembre 2007

Congo : évolution des indicateurs énergétiques de 2000 à 2004

La richesse des donnés chiffrées rassemblées font de ce document un outil précieux de planification énergétique ou d’aide à la décision.

« Indicateurs énergétiques du Congo ».

Publication du Ministère de l’Energie et de l’Hydraulique, préparée par la Direction générale de l’Energie et la Direction des Statistiques

éditée en novembre 2005

24 pages

Cette publication s’appuie sur l’annuaire des statistiques énergétiques déjà publié, et concerne les années 2000 à 2004 inclus.

Trois chapitres structurent cette présentation :

  • Chapitre 1 : Contexte congolais

Après un exposé très synthétique du contexte socio-économique du pays, ce chapitre décrit le contexte énergétique avec des présentations du potentiel énergétique, du cadre institutionnel et de l’organisation des filières telles que l’électricité, les hydrocarbures, la biomasse et le solaire.

  • Chapitre 2 : Bilans énergétiques

Le bilan énergétique est un cadre comptable qui permet d’intégrer dans un tableau, tous les flux énergétiques à l’échelle d’un pays, exprimés dans une même unité (le TEP). Il comprend trois grandes parties, que sont :

    • L’approvisionnement en énergie primaire ;
    • La partie transformation et
    • La partie consommation finale.

      La présentation retenue au Congo est proche de celle choisie par l’Agence internationale de l’Energie. Les bilans énergétiques annuels sont présentés en annexe

  • Chapitre 3 : Analyse de la demande

Le document distingue :

    • La demande globale ;
    • Les demandes par forme d’énergie : la demande de bois- énergie, la demande des produits pétroliers et la demande d’électricité.

Gilbert Nzobadila, René Massé


Retour

Laisser un commentaire