Accès à l’énergie : passer à l’échelle – Une étude Hystra

Hystra report 2017

Que peut-on apprendre des premiers succès des distributeurs de lampes solaires? Le système Pay-as-you-Go sera-t-il la panacée pour les SHS ? Existe-t-il un modèle commercialement durable pour les micro-grids à énergie propre ? Pourquoi les foyers améliorées ne se diffusent pas aussi rapidement que les lanternes solaires ? Quel est le potentiel commercial pour les pompes d’irrigation solaires ?

Le paysage de l’accès à l’énergie a progressé rapidement au cours des dernières années : les nouvelles technologies, les leaders émergents, Pay-as-you-Go, l’élan pour les énergies renouvelables, etc. Huit ans après son premier rapport sur l’accès à l’énergie, Hystra a publié en 2017 une nouvelle recherche sur les possibilités de passage à l’échelle, tirant les leçons de l’analyse approfondie de 26 praticiens pionniers.

Ce travail a été soutenu par la Banque asiatique de développement, Inclusive Business Action Network, responsAbility Investments AG, Schneider Electric, the Swiss Agency for Development and Cooperation, TOTAL, and the U.S. Agency for International Development.

Climat Action Tracker, une base de données scientifiques sur le climat et l’énergie par pays

logo-CAT

Le Climate Action Tracker (CAT) est un site d’analyse scientifique indépendant créé par trois organismes de recherche (Climate Analytics, Ecofys, NewClimate Institute) pour rendre compte des changements climatiques et des efforts mondiaux visant à maintenir le réchauffement climatique dans la limite de + 2 ° C.

Le CAT suit les données de 32 pays représentant 80% des émissions mondiales, dont la moitié de pays émergents ou en développement : INDC, niveaux d’émissions de CO2 (par pays, par secteurs d’activités, par habitant, etc…) et évolution, avec un système de notation (et un code couleur) par rapport à l’Accord de Paris, politiques énergétiques, etc … Au total 41 indicateurs sont présentés pour chaque pays, et les 32 pays peuvent être comparés entre eux.

Un outil riche et d’accès convivial pour suivre la décarbonisation de chaque pays, avec de nombreux graphiques et schémas clairs.

Voir le site du CAT  et sa base de données

 

Low Cost Small Wind Turbines Generators for Developing Countries

samani_548x365Thèse réalisée par S.O. Ani au département Electrical Sustainable Energy de l’Université de Delft (Pays-Bas). Un document intéressant qui fait le point sur les petites éoliennes dans les pays en développement avant d’aborder des aspects plus techniques. Nombreuses références en fin de document.

Abstract traduit :

L’énergie éolienne représente un pourcentage croissant de l’énergie fournie au réseau électrique. La production d’électricité à partir du vent est maintenant moins chère que les autres énergies renouvelables et presque compétitive par rapport aux autres sources classiques de production d’électricité. Cependant, cette croissance impressionnante est en grande partie due aux progrès dans les grandes éoliennes, en particulier les éoliennes off-shore. Par contre, les petites éoliennes ne se sont pas développées à un rythme aussi impressionnant. Au cours des dernières années, un taux de croissance annuel d’environ 30% a été enregistré dans la grande puissance éolienne installée alors que la croissance moyenne des petites éoliennes était de 9%. En dépit de leur énorme potentiel pour fournir de l’électricité à plus d’un milliard de personnes vivant principalement dans les pays en développement.

L’objectif de cette thèse est de développer des générateurs à faible coût adaptés aux petites éoliennes. Une solution de générateur à faible coût est nécessaire pour faire des éoliennes de petite taille une option attrayante pour les régions éloignées des pays en développement qui sont considérés comme les zones ayant le plus grand potentiel pour de tels systèmes. Pour atteindre cet objectif, cette thèse aborde trois grands problèmes identifiés comme responsables de la faible pénétration des petites éoliennes dans les pays en développement : 1) coût élevé des systèmes actuels ; 2) maintenabilité des systèmes ;  3) rendement énergétique et fonctionnement à faible vitesse de vent. Pour relever ces défis, cette thèse porte sur le générateur (photo ci-dessus de T. van Dijk) qui est un composant majeur des petites éoliennes.

Development of wind energy in Africa

cape-verde-wind-farmCe dossier décrit l’évolution du marché de l’énergie éolienne en Afrique et ses caractéristiques structurelles. Il repose sur une analyse de 94 projets.

Ce Working Paper de 43 p., en anglais, a été réalisé par une équipe d’économistes de la Banque Africaine de Développement.

 

Solar stoves in Afghanistan

afgha-solar stoveUne vidéo de 5′ pour voir la distribution et le montage de solar stoves (cuiseurs solaires) dans la région des Central Highlands en Afghanistan.

Ces cuiseurs solaires paraboliques fabriqués en Afghanistan sont principalement utilisés pour le chauffage de l’eau dans une région où les combustibles solides sont de plus en plus coûteux.

Cette vidéo fait partie d’un ensemble de petits films réalisés en Afghanistan dans le cadre du programme Central Highlands qui associe 3 ONG, GERES, Madera et Solidarités International, avec le soutien de l’AFD.

Voir cette video sur la chaine Youtube de GERES

Et pour en savoir plus, voir le site du GERES

Construire une maison économe en énergie au Tadjikistan

guide_maisons_taj Ce guide pratique pour l’habitat écologique au Tadjikistan constitue plus largement un manuel pour s’initier à la gestion de l’énergie dans les logements.

Il a été conçu dans le cadre d’un projet mis en place par le GERES en partenariat avec l’Institut de Recherche Scientifique du Comité de Construction et d’Architecture de la République du Tadjikistan. Il est le résultat du travail d’une équipe internationale d’architectes, ingénieurs, énergéticiens et artisans locaux, en collaboration avec les communautés locales des districts de Rudaki et Hissar. Mais ce manuel peut intéresser bien au-delà du Tadjikistan.

Son objectif est de donner des orientations générales pour concevoir et construire des maisons individuelles économes en énergie dans les zones rurales tadjikes (à l’exception des zones les plus montagneuses).

Les techniques et solutions proposées visent à améliorer la performance énergétique et le confort thermique de la maison en hiver et en été, tout en assurant la durabilité du bâtiment et en maintenant les coûts de construction aussi bas que possible. Avec une approche très pédagogique, à la fois dans son contenu et dans sa mise en page, avec de nombreux schémas, ce guide permet plus largement de s’initier à la gestion de l’énergie dans les logements.

Toutefois, chaque maison ayant des besoins spécifiques, les conseils et la supervision d’un ingénieur, d’un architecte ou d’un maçon expérimenté sont hautement recommandés pour assurer la performance et l’intégrité du bâtiment.

Special Issue on Renewable Energy in Sub-Saharan Africa Contributions from the Social Sciences

Numéro spécial de la revue américaine Energy Research & Social Science consacré aux énergies renouvelables en Afrique sub-Saharienne.

La plupart de ces articles scientifiques sont payants (mais parfois accessibles au niveau des bibliothèques universitaires). Toutefois les résumés et les noms des auteurs permettent de trouver des contacts intéressants.

La liste des articles et les pdf sont accessibles sur le site de l’ERSS.

Wind energy in sub-Saharan Africa: Financial and political causes for the sector’s under-development

Cet article donne une vue d’ensemble du secteur de l’énergie éolienne en Afrique, principalement en Afrique sub-saharienne. Il décrit l’évolution du marché de l’énergie éolienne en Afrique sub-saharienne et les caractéristiques structurelles qui affectent le développement de projets d’énergie éolienne sur le continent. Les auteurs, appartenant tous à la Banque Africaine de Développement, identifient dans la littérature un certain nombre de questions sociales, politiques, économiques et environnementaux qui influent sur l’énergie éolienne. Leur analyse de 94 projets éoliens en Afrique, en se concentrant sur 38 projets situés en Afrique sub-saharienne, suggère que les marchés de l’énergie éolienne en Afrique restent petits, concentrés et naissants. Toutefois ils notent un changement de l’utilisation des financements concessionnels vers un financement non concessionnel et une participation accrue du secteur privé pour financer ces projets. Enfin ils constatent également que le secteur public reste un acteur clé dans le développement du secteur de l’énergie éolienne en Afrique sub-saharienne.

Cet article est publié dans la revue Energy Research & Social Science, numéro spécial sur les énergies renouvelables en Afrique sub-Saharienne de janvier 2015.

What coalitions of stakeholders to electrify Madagascar?

Cet article analyse les succès et les limites du projet d’énergie hydroélectrique Rhyviere à Madagascar et soulève des questions sur le rôle des parties prenantes dans la construction d’un modèle d’électrification rurale efficace et durable. En faisant la promotion d’un modèle de délégation basée sur des institutions solides capables de jouer leur rôle, cette expérience démontre que les organisations de la société civile ont un rôle à jouer dans la construction de coalitions justes et équilibrées des parties prenantes.

Cet article fait partie d’un numéro spécial de la revue Facts Reports consacré à Electrification décentralisée et Développement.

Solar Microcredit, or how to facilitate access to electricity in rural areas: an example in Burkina Faso

Cet article présente le « Microcrédit solaire Burkina Faso » promu dans le cadre d’un programme de la Fondation Energies pour le Monde (Fondem) qui permet l’électrification par kits solaires grâce à la microfinance. Ce programme novateur repose sur des subventions d’appariement, couvrant 40 à 50% de l’investissement, et le microcrédit. Il aide à satisfaire la demande locale en surmontant la barrière posée par les capacités de paiement limitées des clients ruraux et péri-urbains.

Cet article fait partie d’un numéro spécial de la revue Facts Reports consacré à Electrification décentralisée et Développement.